Alors qu'il ne lui reste plus que six journées à jouer avant la fin de la saison, le Paris Saint-Germain semble plus que jamais broyé du noir. Mercredi, le club de la capitale disputait un match retard de la 18e journée de Ligue 1 contre le FC Nantes, avec l'espoir de pouvoir soulever avant l'heure son 8e titre de champion de France.

Publicité
Publicité

Mais, l'adversaire du jour en aura décidé autrement en infligeant une sévère déculottée aux hommes de Thomas Tuchel battus (2-3). Un résultat n'est pas loin de faire souffler un vent de tempête dans les vestiaires parisiens.

Autant dire que personne ne l'avait vu, ni senti venir. Tout puissant durant la majeure partie de la saison et fort de statistiques totalement hallucinantes, les Parisiens sont désormais au point mort. Il faut dire que depuis trois semaines, une avalanche de blessures est venue s'ajouter au gros traumatisme ambiant survenu lors de l'élimination du club en 8e de finale de la Ligue des champions face à Manchester United le mois dernier. Des absences notables avec Cavani, Neymar, Marquinhos et plus récemment Di Maria et Thiago Silva laissés au repos.

Ligue 1 : le PSG voit rouge après sa défaite à Nantes
Ligue 1 : le PSG voit rouge après sa défaite à Nantes

Un sacre plus compliqué que prévu

Suite à l'humiliation subie à Lille dimanche dernier, beaucoup imaginaient le PSG sonner la révolte contre les Nantais ce mercredi soir. Il n'en sera rien au final, puisque les Bleus et Rouges se feront chiper l'opportunité d'être le premier club des grands championnats à soulever le trophée. Plus encore, cette étonnante baisse de régime des Parisiens est en passe de se confronter à la fureur des supporters du club agacés de devoir repousser sans cesse leurs célébrations.

Publicité

Pour le club francilien, la réception de Monaco au Parc des Princes dimanche constituera toutefois une magnifique occasion de se racheter en étant sacré une fois pour toutes. Mathématiquement, certains observateurs avancent déjà l'hypothèse selon laquelle les hommes de Thomas Tuchel pourraient avoir à soulever le titre sans même foulé sa pelouse. Si la perspective s'annonce peu reluisante pour l'esprit du football, deux cas de figure restent tout à fait envisageables.

Lille toujours en embuscade

Et c'est du côté des Lillois que les choses peuvent en effet se jouer, avec le dauphin de Paris qui sera en déplacement à Toulouse dimanche après-midi, quelques heures avant le match du leader de la Ligue 1 ! Avec 17 longueurs de retard, les Dogues ne seraient plus en mesure d'inquiéter l'ogre parisien, s'ils venaient à subir la moindre défaite ou en cas de match nul : à ce stade, 18 points restent disponibles à la redistribution, ne laissant aucune marge de manoeuvre.

Publicité

Les hommes de Christophe Galtier sont condamnés à gagner pour continuer de mettre la pression sur le club de la capitale, tout en espérant que celui-ci poursuive sa descente aux enfers. Aucun doute que Thomas Tuchel et Paris ne sont plus vraiment à l'abri d'une crise en cette fin de saison 2018-2019. Rendez-vous est pris donc ce week-end, avec dès vendredi Lyon qui tentera de résister au retour de l'ASSE dans une 33e journée de championnat de tous les enjeux.

Publicité

PSG
Lire la suite