Le Paris Saint-Germain se déplace mercredi du côté de Nantes dans le cadre du match en retard qui devait les opposer lors de la 18e journée de Ligue 1. Suite à la sévère humiliation subie à Lille dimanche dernier, les hommes de Thomas Tuchel n'ont plus vraiment droit à l'erreur dans cette toute dernière ligne droite de la saison. Ils devront tout de même faire face à une formation qui vient de faire tomber le rival lyonnais, pourtant solide poursuivant du club de la capitale.

Autant dire que le coach nantais Vahid Halilhodžić n'a pas en tête de venir jouer les figurants devant une équipe parisienne en quête d'une 8e couronne dans le championnat de France. Le rendez-vous est pris dès 19h au Stade de la Beaujoire.

Le vestiaire parisien décimé

Mais pour ce match aux allures de revanche, le PSG ne sera pas vraiment lui-même, puisqu'il ne pourra compter que sur un vestiaire pour le moins édulcoré.

En plus des nombreux blessés qu'il affichait déjà sur son banc de touche, le club francilien se retrouve désormais privé de Thiago Silva et Thomas Meunier, tous deux blessés lors du choc de Ligue 1 contre le LOSC. Une situation qui n'aide pas du tout à faire redescendre la pression autour de Thomas Tuchel.

Face aux Nantais ce 17 avril, le coach allemand espère bien que le scénario se révélera clairement moins sévère envers les siens, loin des faits d'arbitrage qui ont provoqué son agacement lors de l'inoubliable soirée de dimanche !

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Il suffit désormais d'un match nul ou d'une victoire pour assurer aux Parisiens d'accrocher un nouveau sacre. Le club monterait à la 3e marche des clubs plus titrés en championnat de France, aux côtés de l'AS Monaco et de leur adversaire nantais.

Retrouver de la personnalité

A noter toutefois que du côté des joueurs, Kylian Mbappé a laissé gronder sa rage face au nouveau camouflet du club de la capitale en cette fin de saison.

Au micro de Canal+ dimanche, l'attaquant tricolore notait que si par moment l'équipe a réussi à maîtriser des séquences de jeu, elle se sera rapidement laissée déborder par le solide bloc lillois. Loin de ne pas imaginer une défaite du géant français, le prodige de Bondy se refuse à perdre encore de cette manière.

Et déjà, il pointe le manque de personnalité de la formation parisienne, comme pour sonner la révolte chez ses camarades.

Ne plus jouer "comme des débutants", voilà le message qu'il a tenu à faire passer, en espérant être entendu. Aucun doute, qu'il faudra élever le niveau pour espérer s'inscrire véritablement comme une valeur sûre du football européen. Pas sûr que Paris se laisse une nouvelle fois surprendre, mais l'impensable n'est jamais bien loin du club de la capitale.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite