La 35e journée de Liga est en passe de s'achever ce lundi avec le Betis (12e) qui reçoit l'Espanyol de Barcelone (11e) dans son antre de Benito-Villamarin dès 21h. Les deux équipes se livreront un match sans véritable enjeu si ce n'est une place dans la première moitié du tableau du championnat espagnol.

Publicité
Publicité

Pour rappel, samedi était marqué par la victoire du FC Barcelone contre Levante sur le plus petit des scores (1-0). Un succès qui a permis aux hommes d'Ernesto Valverde de soulever le 26e trophée de Champions de l'histoire du club.

Pour le reste, trois matchs nuls ont été enregistrés au courant de cette journée, avec (0-0) pour Leganés contre Celta Vigo, et (1-1) pour Bilbao-Deportivo et Villarreal-Huesca. Dimanche, Valence s'est incliné à domicile contre Eibar (0-1), tandis que Séville perdait contre Girona sous le même score.

35e journée de Liga : Le Barça champion, le Real à la traîne
35e journée de Liga : Le Barça champion, le Real à la traîne

La Real Sociedad a, quant à elle dominé Getafe (2-1) dans un match plutôt disputé. A noter que le Real a chuté face à Rayo (0-1), pendant que le rival de l'Atlético s'imposait (1-0) contre Valladolid, pour prendre un peu plus le large.

Lionel Messi en homme providentiel

Ce sont donc des scènes de liesse qui ont animé le camp Nou samedi soir à l'issue de la rencontre du Barça. A neuf longueurs de son poursuivant madrilène et fort d'une belle différence de buts, le club récupère une nouvelle fois la couronne.

Publicité

Et si Lionel Messi aura débuté la partie sur le banc de touche, en prévision du choc qui attend le club mercredi en Ligue des Champions, c'est de lui que viendra, une fois de plus, la solution. Bien lancé à la seconde période, l'attaquant argentin décantera le match d'un superbe tir croisé à la 62e minute.

Le meilleur buteur d'Europe permet ainsi à la formation catalane de conserver son titre de Champion d'Espagne. Dans le même temps, il lance son club sur le chemin d'un triplé Championnat-Coupe-Ligue des Champions, comme cela a été le cas sous Guardiola en 2009 et sous Luis Enrique en 2015.

Il faut tout de même reconnaître que cela s'est fait avec un peu de réussite, puisque les Blaugrana ont été sauvés par leur poteau dans les dernières minutes de jeu. Ils sont ainsi le 3e club couronné des 5 grands championnats après la Juve et le PSG.

Le Real marque le pas

Du côté du Real Madrid, les jours ne semblent toujours pas des plus heureux. Le revers subi dimanche au Rayo Vallecano (1-0) est même allé jusqu'à provoquer une vive réaction de Zinédine Zidane.

Publicité

Le chouchou du club, que l'on sait pourtant très réservé, s'est ainsi furieusement emporté en conférence de presse, en pointant le niveau de jeu affligeant délivré par ses joueurs au courant de la rencontre. Une situation qui n'a évidement pas manqué de retenir l'attention du quotidien Marca qui a titré aujourd'hui : "El Madrid hace estallar a Zidane".

Néanmoins, le club aux 13 Ligues des Champions est quasiment assuré de terminer la saison à la 3e place du podium.

Publicité

Et l'entraîneur français ne s'en cache pas, il n'attend qu'une chose, c'est que cette saison puisse s'achever le plus vite possible. Navré par les performances de ses joueurs, il note toutefois qu'il reste trois matchs à disputer. L'ancienne star merengue n'entend donc pas laisser cette image s'imposer dans l'esprit du public, et appelle ses joueurs à respecter le Football en donnant tout ce qu'ils ont pour les prochains rendez-vous.

Lire la suite