Paris disputait samedi sa cinquième finale d'affilée en Coupe de France face à Rennes, avec pour ambition de pousser encore plus haut son record dans la compétition. Un choc qui finira en défaveur de Mbappé et ses camarades, forts d'un match totalement improbable au Stade de France. Sur la lancée des semaines qu'ils viennent de traverser sur fond de camouflets contre Strasbourg, Lille ou encore Nantes, les hommes de Thomas Tuchel ont à nouveau flanché.

Publicité
Publicité

Une défaite qui sonne les prémices d'une potentielle crise dans les couloirs du club.

Il n'y aura donc pas un 13e sacre pour le PSG en coupe de France cette année. Après avoir gravi sans difficulté chacune des marches du tournoi, la formation parisienne s'est inclinée après une séance de tirs au but perdue (5 à 6) contre les Rennais. Le tout, sous le regard médusé de ses supporters qui avaient au moins espéré réaliser le doublé cette fin de saison.

Publicité

Forts de ce 3e trophée dans la compétition, les Bretons mettent un terme à 48 années de disette longue, puisque le dernier sacre du club remonte à la Coupe de France de 1971.

Paris tombe de son nuage

Tout avait pourtant bien commencé pour les Parisiens avec une superbe ouverture du score de Daniel Alves à la 13e minute de jeu. Neuf minutes plus tard, ce sera au tour de Neymar de s'illustrer d'une belle frappe gagnante du pied droit.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Mais ensuite, plus rien ! Les hommes de Thomas Tuchel afficheront même une baisse de régime plutôt surprenant, les conduisant à un but contre-son-camp de Kimpembe cinq minutes avant la pause. Suffisant pour redonner espoir aux poulains de Julien Stéphan qui égaliseront grâce à Mexer à la 66e minute.

Pour le reste, plus aucun but ne sera inscrit dans la rencontre, jusqu'à la toujours très délicate séance de tirs au but.

Parisiens et Bretons concluront sans faute leurs cinq premiers essais. Il faudra attendre un loupé de Christopher Nkunku entré en fin de match, alors qu'avant lui Ismaïla Sarr avait permis à son équipe de prendre les devants. Rennes récupère ainsi le trophée et une place en Ligue Europa pour la saison prochaine. Paris voit pour sa part le bout de sa série de quatre sacres consécutifs, le limitant à un seul titre cette saison.

Publicité

Thomas Tuchel sur la sellette

Le moment aura de quoi faire réfléchir la direction parisienne, alors qu'il ne reste plus que quatre journées à disputer avant la fin du championnat. C'est la première fois depuis 2013 et un certain Carlo Ancelotti que le Paris Saint-Germain termine une saison avec un seul trophée. La formation francilienne s'est sèchement faite éliminer des huitièmes de finale de la Ligue des Champions par Manchester United.

Publicité

Elle aura aussi failli face à la modeste équipe de Guingamp en quarts de finale de la coupe de la Ligue : une performance peu reluisante.

Aucun doute donc que cette nouvelle humiliation puisse coûter cher à Thomas Tuchel. Si le coach allemand a su imprimer sa marque dans le vestiaire malgré une arrivée sur fond de scepticisme l'été dernier, les performances affichées par son équipe laissent des doutes pour la suite. Loin des nombreuses absences qu'il a déplorées durant des semaines, l'ancien de Dortmund devra prouver qu'il a encore sa place lors des derniers matchs de la saison. Autant dire qu'il n'est pas vraiment à l'abri d'un éventuel débarquement.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite