Une nouvelle fois conforté par la direction catalane, Valverde va semble-t-il, vivre une troisième saison sur le banc catalan. Après une nouvelle déroute, une nouvelle humiliation en Champions League et un jeu qui soulèvent de plus en plus de critiques, Bartomeu conforte une nouvelle fois son entraîneur. Auteur malgré tout d'une bonne saison d'un point de vue purement statistique et au niveau des performances (une Liga et une finale de Copa del Rey la semaine prochaine), le bilan de Valverde depuis son entrée en fonction est loin d'être mauvais.

Un bilan comptable presque irréprochable

Depuis son arrivée il y a deux saisons de cela, Valverde c'est 2 Ligas, une Copa del Rey, une Supercoupe d'Espagne et cette année encore, une nouvelle finale de Copa. Avec seulement une défaite l'année passée en Liga, et ce, malgré le départ non prévu de Neymar au PSG, le Barça s'est très rapidement remis de cette petite déconvenue médiatique.

Faisant, dans le même temps, de nouveau, office de grandissime favori lors des deux dernières phases finales de la Champions League, Valverde a tout de même connu deux défaites qui ont tourné à l'humiliation.

Véritable traumatisme dans le vestiaire du Barça, cette saison encore, L'entraîneur blaugrana ne semble pas avoir trouvé le bon discours en demi-finales face à Liverpool. Résultat des courses, 4-0 lors du match retour, une défaite, une élimination qui restera assurément dans les mémoires.

Et si la saison dernière, le Barça était bien un des favoris pour la victoire finale cette année, avec l'élimination précoce de la Juve, le club catalan était le grandissime favori. Une désillusion pour le club et ses supporters qui demandent aujourd'hui la tête de Valverde...

Un jeu qui pose question

Cependant, bien que ces deux humiliations soient très mal vécues par les supporters du FC Barcelone, les Culés sont surtout déçus par le jeu proposé. Un jeu parfois loin du tiki-taka habituel instauré en partie par Guardiola. En effet, aujourd'hui, les rares belles séquences de Football proposées par le Barça, passent quasiment toutes par le seul et l'unique, Lionel Messi.

Auteur d'une saison absolument exceptionnelle, l'Argentin ne peut toutefois porter une équipe à lui tout seul dans toutes les compétitions.

Un jeu pauvre, basé sur un système défensif qui a montré ses limites face à Liverpool. Le Barça ne tient plus le ballon et ne prend plus le moindre risque. Toute l'animation offensive dépend uniquement de Leo Messi et de Luis Suarez, Coutinho ne jouant pas à son poste et Dembélé étant quasiment toujours blessé.

L'on pourra aussi reprocher à Valverde les titularisations répétitives de Sergi Roberto en tant que latéral droit, étant un milieu de formation.

Décidément, beaucoup de choses ne passent plus chez les supporters, malgré un nouveau potentiel doublé national.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite