Difficile de connaître à l'heure actuelle la couleur du maillot que Neymar Jr portera la saison prochaine. La star brésilienne a en effet perdu son prestigieux statut d'intouchable au sein des rangs du Paris Saint-Germain, après deux saisons mitigées sur fond de blessures et de scandales médiatiques. Et déjà, selon une indiscrétion du président Josep Maria Bartomeu, Neymar émettrait désormais le souhait de faire son retour au FC Barcelone, sans qu'il ne lui soit garanti de recevoir un bon accueil après son fracassant départ de 2017.

Il faut dire que, loin des montagnes qu'il avait espéré déplacer à son arrivée dans la capitale française, l'attaquant de 27 ans se trouve aujourd'hui face à un incroyable dilemme. Qu'il défende les intérêts du PSG la saison prochaine, ou ceux du Barça où les médias espagnols le voient bien réintégrer le vestiaire, aucun doute que le costume sera difficile à porter pour Neymar. En dénote, le coup de sang à peine voilé d'un communiqué de presse des dirigeants parisiens ulcérés par l'absence du joueur à la reprise de l'entraînement.

Neymar: un prodige déchu

Et bien sûr, il est important de noter que Neymar s'est révélé être le premier responsable de cette situation totalement abracadabrante. De sa fête d'anniversaire clairement démesurée pendant sa période de convalescence à son retour anticipé au Brésil, à la fin du mois de mai, alors que le coach allemand Thomas Tuchel le sollicitait pour les entraînements, ses nombreux caprices ont fini de faire sourire à Paris. C'est ce dont témoigne une interview accordée à France Football par le pourtant très diplomate président Nasser Al-Khelaïfi.

Vous l'avez manqué?
Cliquez sur le boutton ci-dessous pour voir les informations que vous ne voulez pas manquer, au moment où elles arrivent.
PSG Mercato

L'homme d'affaires qatarien n'y a pas mâché ses mots pour afficher son agacement grandissant face aux comportements de stars au sein du vestiaire. Une offensive qui ne semble pas étrangère au dossier Neymar, tant il a tenu à préciser que les joueurs ne sont pas recrutés pour se faire plaisir : entendu que la porte était grandement ouverte pour tous les mécontents. Mais pour l'ancien prodige catalan, les solutions de repli ne semblent pas vraiment données, avec les 300 millions d'euros que le club de la capitale réclamerait pour le libérer.

Bartomeu l'a volontairement humilié

Seule piste crédible d'un point de vue financier, le retour en Catalogne est quant à lui compromis par une farouche revanche des dirigeants barcelonais qui n'ont jamais digéré les événements de 2017. Le camp Neymar et les Blaugrana sont d'ailleurs toujours engagés devant la justice sur le dossier du non-paiement d'une prime de 26 millions d'euros que Josep Bartomeu avait fait geler juste avant son transfert. Autant dire que le champion d'Espagne ne validera vraisemblablement pas son ticket de retour sans une concession franche du buteur.

C'est clairement ce qu'a laissé entendre le quotidien catalan Sport qui est allé jusqu'à assurer que Barcelone attendait des "excuses publiques" de l'ancien chouchou du Camp Nou pour ouvrir la voie à son transfert. Comme un symbole, le patron du club catalan a ainsi laissé courir en conférence de presse sur les intentions du Barça que Dembélé était à ses yeux meilleur que Neymar. Et c'est lui encore qui viendra officialiser le désir du Parisien de quitter le champion de France, au risque d'attiser les foudres du nouveau directeur sportif du PSG, Leonardo.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite