En mettant fin à sa carrière au Bayern Munich cette année, l'ancien membre de l'équipe de France de Football, Franck Ribéry a annoncé qu'il ne reviendrait pas jouer en France. Le divorce est-il consommé entre Franck Ribéry et le public français ? On peut se poser la question après l'épisode du tweet qu'il avait posté le samedi 5 janvier et qui avait fait l’effet d’une bombe nucléaire sur le réseau social.

Franck Ribéry, le tweet rageur

Ce tweet sans appel a semblé être la manifestation d’un ras-le-bol total.

On pouvait notamment lire : « Remettons les points sur les i et les barres sur les t…Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d’une capote trouée : n*quez vos mères… » Les réactions s'étaient alors précipitées sur les réseaux sociaux. Les fans se sont rués sur le pauvre Franck Ribéry tels des loups assoiffés de sang, au point que la publication a été retweetée plus de 39 000 fois et qu'elle a enregistré près de 4 000 commentaires. La sanction de son club, le Bayern de Müchen, a immédiatement suivi.

Que s’est-il donc passé pour que Franck Ribéry réagisse ainsi et se retrouve à nouveau en plein centre d’une polémique ? Décryptage d’un pétage de plombs monumental.

Une vidéo « gastronomique » à l’origine de l’affaire

Le jeudi 3 janvier, Franck Ribery publie sur son compte Twitter, une vidéo de 40 secondes dans laquelle on le voit dans un restaurant. Jusqu’ici tout semble assez banal. Le problème provient du contenu de l’assiette du joueur. Le restaurant dans lequel il se trouve, le très célèbre et sélecte Salt & Bae de Dubaï, lui a servi une entrecôte de veau littéralement doré et évaluée à près de 1 200 €.

Un montant qui n’est pas très loin du smic français. Une fois encore amateurs de football et politiques ont pris la parole pour s'en prendre à Franck Ribéry.

Les réactions de la presse et des fans

Les commentaires partagés des fans montrent le caractère « scandaleux » de ce tweet. Certaines réactions allant jusqu’à mentionner le combat mené depuis plusieurs semaines par les « gilets jaunes ». La presse à scandale en a fait ses choux gras et des journalistes comme Audrey Pulvar des inrockup’tibles sont montés au créneau accusant le joueur munichois d’être un « collabo » qui claque de l’argent pour un caprice.

« Monsieur Franck Ribéry si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, il reste plein de causes à financer », a écrit Audrey dans un tweet en réaction à ce scandale. Toutes ces réactions aussi violentes les unes que les autres ont piqué au vif l’attaquant du Bayern Munich. Ce dernier n’a pas eu d’autres réponses que ce tweet cinglant dans lequel il tient des propos d’une rare dureté envers tous ses détracteurs.

Réaction disproportionnée et sentence trop lourde ou pas ?

On est clairement en droit de se poser la question vu comment les choses ont pris des proportions inquiétantes.

En effet, malgré les soutiens de nombreux fans qui estiment que le footballeur travaille assez dur pour se permettre quelques « folies », la sentence des dirigeants de son équipe ne s’est pas faite attendre. Au contraire, comme un couperet, elle est tombée sur Franck Ribéry. Même si le montant de l'amende n’a pas été rendu public, le directeur sportif du club, Hasan Salihamidzic s’est prononcé sur cette affaire en estimant que Franck Ribéry « avait utilisé des mots que nous ne pouvons accepter et que Franck n'a pas le droit d'utiliser, en tant que joueur du FC Bayern ».

Cette amende ne semble pas satisfaire les journaux sportifs qui préconisent plutôt le départ du joueur de 35 ans. Le Bild, journal sportif le plus lu en Allemagne, titre qu’en plus de l’amende, Franck Ribéry doit être suspendu.

Une autre réaction reste celle de la PETA. L’organisme qui s’est donné pour mission de défendre les droits des animaux a mis du sel (sans jeu de mots) dans toute cette cacophonie. Et pour marquer le coup, cette association a envoyé au joueur un panier de vivres sans viandes. Comble de l’ironie, toutes ces courses ont été emballées dans une feuille de papier dorée.

Franck Ribéry: la rançon de la gloire

Bien que compréhensible, l’attitude de Franck Ribéry reste discutable. C’est un symbole, un modèle de réussite qui en inspire plus d’un. Qu’il mange ce qu’il veut, il en a bien le droit. Mais, qu’il réponde de cette manière, c’est simplement inacceptable. Quand on a atteint ce stade de notoriété, la critique sévère est simplement le revers de la médaille du succès.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite