L’ancienne vedette de la télé-réalité n’avait donné aucun signe de vie à ses fans depuis plusieurs semaines sur Instagram, où elle partageait pourtant son quotidien et ses messages de façon très régulière. La dernière fois qu’elle l’avait fait, elle semblait d’ailleurs très confuse et instable. La belle blonde Loana, avait donc inquiété de nombreuses personnes. A raison. Finalement, elle a été découverte, victime d’une agression et retrouvée battue chez elle.

Loana violentée par Frédéric Cauvin, son ancien compagnon ?

Loana, de son vrai nom Loana Petrucciani passe par des moments difficiles. C’est le moins que l’on puisse dire.

Celle qui fut la grande gagnante de la première émission de télé-réalité française appelée « Loft Story » a été récemment la cible d’une violente attaque. Ce 8 février 2020, l’ancienne lofteuse avait contacté la police et accusé son ex compagnon. Toute apeurée, elle avertissait que Frédéric Cauvin, avait débarqué à son domicile parisien situé dans le 8eme arrondissement et tenté de s’en prendre à elle. Selon la presse, ce ne serait pas la première fois que l’homme aurait de graves démêlés et des disputes avec la star de 42 ans. En 2018, Loana avait révélé qu’elle était victime de nombreuses menaces de son ex.

Après cette terrible dispute, Frédéric Cauvin aurait ingéré une plaquette de Xanax qui l’aurait mené tout droit aux urgences de l'hôpital Bichat, selon Closer.

Ressorti, il n’en aurait pas démordu. Il serait directement retourné chez Loana. Entré par effraction, il aurait giflé son ancien amour et la pousser sur le lit, avant de confisquer son téléphone et de lui arracher les clés de son appartement.

Ce tout dernier forfait de Frédéric aura apparemment été plus préjudiciable à la belle Loana puisque la police serait intervenue à deux reprises.

La blonde aurait été retrouvée avant cette effraction, ce mercredi 4 février, inanimée et couverte d’ecchymoses. Transportée rapidement au fameux hôpital des célébrités Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), Loana aurait heureusement fini par retrouver ses esprits. Elle avait fait des révélations et déclaré avoir été agressée par deux hommes.

Loana n’a porté aucune plainte bien que le procureur puisse se saisir personnellement de l’affaire. De son coté, Frédéric Cauvin se défend et nie tous les faits qui lui sont reprochés. Il affirme être dans de meilleurs termes avec Loana et avoue même que lui et son ex compagne, se seraient réconciliés et seraient en bons termes. Frédéric Cauvin compare leur histoire d’amour à un long feuilleton à rebondissements, mais certifie qu’il n’aurait pas du tout agressé Loana, sauf « verbalement » ce soir-là. Celle-ci aurait eu une attitude curieuse et agaçante. Il aurait été excédé et elle aurait répliqué en appelant la police.

Une véritable agression ou une affaire de drogue ?

Si la défense de l’ex de Loana reste douteuse pour certains, elle semblerait plausible pour plusieurs qui attribueraient une cause précise à l’état de l’ex lofteuse : la consommation de stupéfiants.

Selon ces théories, Loana aurait eu un malaise, une overdose qui avait provoqué sa chute et ses blessures au visage. Loana et Frédéric auraient tous les deux consommé de la drogue.

Selon le journal Le Parisien qui a premièrement avancé cette thèse, cet argument pourrait se justifier dans la mesure où des substances illicites et des médicaments auraient été retrouvés chez Loana. La blonde avait déjà avoué son addiction à la cocaïne dans sa deuxième autobiographie nommée « Si dure est la nuit, si tendre est la vie ». Elle avait affirmé dans quelques extraits, devenir euphorique et exaltée à chaque fois qu’elle en consommait. En 2017, Loana avait aussi révélé une autre facette d’elle, affirmant qu’elle buvait un litre de whisky par jour.

En outre, déjà interrogée par la police dans des affaires de drogue, Loana avait échappé aux charges, considérée comme une simple consommatrice. L’ex-gogo danseuse et Frédéric auraient-ils été tous les deux sous influence ce soir-là ? Loana aurait-elle réellement été agressée ? Aucune conclusion n’a été tirée pour l’heure. Toujours est-il que les fouilles approfondies de la police auraient permis de trouver 150 g de fakka, une drogue qui rendraient ses consommateurs cannibales, de l’ecstasy et de la cocaïne.

Loana n’a visiblement pas quitté ses vieux démons. Elle tenterait de se rétablir tant bien que mal, assignée à repos pour un long moment.

Ne manquez pas notre page Facebook!