Tout comme le reste du monde, la NBA vit au rythme du coronavirus et des mesures prises par les pouvoirs publics. Depuis l'annonce faite par Adam Silver annonçant la suspension de la saison jusqu'à nouvel ordre, les incertitudes concernant l'éventuelle reprise du championnat se font pesantes pour les joueurs et tous les fans du monde entier. En effet, depuis la découverte du premier cas de contrôle positif au virus chez Rudy Gobert, le joueur français des Utah Jazz, et l'arrêt brutal de la saison, les spéculations vont bon train : la saison pourrait-elle être purement et simplement annulée ?

La NBA tente de rassurer ses fans

Depuis l'arrêt de la saison il y a quelques jours, le commissioner de la ligue avait tout d'abord évoqué une durée "d'au moins un mois" afin de participer à la lutte contre la propagation du virus sur le territoire américain. Une annulation de la saison n'est pas encore évoquée par la NBA et pour cause, cela signifierait une perte de 500 millions de dollars rien qu'en billetterie, une baisse du salary-cap pour les équipes, et donc moins de revenus à se partager entre la ligue, les propriétaires et les joueurs. De cela, il n'est donc pas encore question. De plus, même si les entraînements collectifs sont suspendus, les joueurs peuvent s'entraîner individuellement afin de rester au maximum en forme.

La ligue a même autorisé ces derniers à se déplacer hors de chez eux et de leur ville à condition de respecter les consignes de sécurité et de rendre compte de leurs déplacements régulièrement à leurs employeurs.

Des matchs NBA à huis clos comme solution ?

Comme le révèle Adrian Wojnarowski, le toujours bien informé insider d'ESPN, la NBA et les propriétaires des franchises réfléchissent déjà aux moyens d'adapter la reprise des matchs aux contraintes logistiques et sanitaires entraînées par le coronavirus.

Le CDC (Center for Disease Control) a tout récemment recommandé aux autorités américaines d'interdire les rassemblements de plus de 50 personnes. À l'instar de certaines institutions du divertissement américain comme Disney, la NBA ne pourrait plus recevoir de public lors de ses matchs en cas de reprise.

Il faut donc repenser le déroulement et l'organisation des matchs sachant que la jauge des 50 personnes serait déjà largement dépassée avec le personnel de la salle, les équipes et leur staff, ainsi que les officiels de la ligue. Tous les acteurs de la NBA ont donc intérêt à profiter de cette période d'arrêt pour trouver des solutions à ces restrictions.

De la NBA pour l'été, le meilleur des scénarios ?

Les fans de NBA l'espèrent plus que tout. Le nouveau délai pour une reprise de la saison a été annoncé pour dans 3 mois, soit à la mi-juin. Dans ces conditions, et en partant du principe que tous les matchs restants soit joués, les playoffs se joueraient au mois d'août, chose inédite dans l'histoire de la NBA.

Il faudrait alors trouver des salles adaptées, réduire le personnel autour des rencontres et adopter des procédures sanitaires radicales. Autant dire que cela ne serait pas simple quand on sait ce que représente une rencontre de NBA en terme de logistique.

Si le scénario évoqué ici est bel et bien le plus optimiste, il ne faut cependant pas se réjouir trop vite car on ne se sait malheureusement pas comment la propagation du virus va pouvoir être enrayée, ni dans quelle mesure le virus lui-même pourra être combattu. La priorité doit-être donné à la santé de tous. Le spectacle finira bien par reprendre ses droits. En attendant, respectons les règles de sécurité et d'hygiène, essentielles en cette période difficile, et participons ainsi au retour à une situation normale qui soit le plus rapide possible.

Ne manquez pas notre page Facebook!