On le sait, la pratique du jogging nous permet de nous sentir bien dans notre corps et de décompresser, un sport auquel beaucoup d'entre nous s'adonne le week-end pour réduire le stress quotidien. Dans le cadre du confinement exceptionnel du COVID-19, la plupart des sorties et des activités sportives en groupe ont été interdites jusqu'à nouvel ordre, pour ralentir la propagation du virus. Heureusement le jogging ne fait pas partie de cette liste, mais peut-être plus pour très longtemps... Explications.

Un premier décret avait été déposé le lundi 16 mars

Un décret déposé suite à la mise en place du confinement partiel en France à la demande du gouvernement, afin d'enrayer la contamination de la population.

Mais la déclaration d'Emmanuel Macron aux Français avait laissé quelques doutes auprès de certains concitoyen(nes), dont cette question souvent posée sur Twitter et les réseaux sociaux: "A t-on le droit de courir même loin de chez nous ? Et si oui quels risques ?". Sur l'attestation obligatoire de sorties "les déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes" sont autorisés.

Le conseil d'état s'est réuni pour une audience exceptionnelle, afin d'alourdir certaines mesures

L'ordre des médecins ainsi que le syndicat des jeunes médecins, se sont réunis ce dimanche 22 mars dans l'espoir d'arriver à un confinement total en France.

Les juges administratifs en charge de trancher les décisions, ont fait savoir au gouvernement, et de manière urgente, la nécessité de modifier les règles de confinement déjà en vigueur depuis le 16 mars dernier. Et ce, suite à l'aggravation de l'évolution de l'épidémie de Coronavirus dans le pays.

Les magistrats ont ainsi demandé à ce que la pratique du jogging devienne interdite, et que les marchés ouverts soient davantage contrôlés.

Maitre Vianney Petetin, avocat du syndicat des jeunes médecins s'est exprimé, et a d'abord exigé que la dérogation pour les déplacements à proximité du domicile pour une "activité physique" soit supprimée. C'est selon lui : "Une mesure très mal comprise par les Français et qui n'est pas respectée".

Est-il possible d'attraper le virus à l'air libre ?

Autrement dit, cours t-on un risque à pratiquer une activité sportive extérieure ? A priori non, puisque le virus se transmettrait d'un individu à l'autre principalement par les postillons. D'après plusieurs études à ce sujet, le virus n'est viable que quelques secondes après avoir été "expulsé" par un malade, sous forme de postillons.

Cependant certains médecins dont le Docteur Jimmy Mohamed nous mettent en garde : "évitez de courir en bord de mer, le vent transporte les particules et donc le virus".

Le corps médical est de plus en plus pessimiste concernant la rapidité de propagation du virus, et demande ainsi le confinement le plus total. Ce que le conseil d'état a refusé dimanche soir, estimant qu'un confinement total tel que celui demandé par les médecins, pourrait avoir des implications graves pour la santé de la population.

Sans parler de confinement total donc, il est fort probable que l'on se rapproche d'une interdiction stricte de toutes pratiques sportives jusqu'à la fin de l'épidémie.

Un conseil, pratiquez le sport chez vous avec l'aide d'exercices physiques disponibles sur plusieurs plateformes, cela vous permettra de garder la forme et quant au corps d'athlète, on attendra.

Edouard Philippe doit s'exprimer ce soir face aux Français, pour faire un point sur la situation.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!