C'est certainement ce qui restera comme un des plus grands scandales de l'équipe de France de Football. En effet, les footballeurs français se sont qualifiés en éliminant lors du match de barrage l'Irlande, avec la fameuse main de Thierry Henry. La polémique est importante mais qu'importe la bande à Raymond Domenech verra l'Afrique du Sud. Sur le plan sportif, le résultat est catastrophique, les Bleus (avec 1 point) terminent dernier derrière l'Uruguay (7 points), le Mexique et l'Afrique du Sud (4 points). Néanmoins, le pire est à venir, lorsque les joueurs décident de ne pas s'entrainer et de ne pas descendre du bus.

Le staff est médusé, les internationaux français feront la Une des médias nationaux et internationaux. La France sera la risée du monde. Dans une récente interview donnée à nos confrères de So Foot publiée ce vendredi 22 mai, Sidney Govou a balancé le nom des joueurs responsables.

Ribéry et Anelka en tête des frondeurs ?

Dans un groupe, les anciens sont censés montrer l'exemple, tirer les plus jeunes vers le haut. En Afrique du Sud, c'était plutôt le contraire. Sur le terrain déjà, Franck Ribéry, dont la relation avec les Bleus et le public français aura été très difficile (affaire Zahia), tout comme Karim Benzema, ne souhaite pas jouer à droite, il veut jouer à gauche. Tout comme Florent Malouda, les deux joueurs sont des titulaires en puissance mais ne peuvent pas jouer au même poste.

L'attaquant français Nicolas Anelka voulait lui jouer numéro 10, un véritable casse tête pour Raymond Domenech.

Néanmoins, dans l'interview donnée par Sidney Govou, l'ancien sélectionneur tricolore n'est pas le seul responsable. Selon lui, Raymond Domenech avait un plan bien défini que les joueurs n'ont pas du tout voulu suivre.

“Le coach avait donné des consignes, et les mecs ne voulaient pas les respecter. Le plan était pourtant clair, Raymond Domenech savait ce qu’il voulait mettre en place". Comme le dit l'ancien joueur de Gerland, "c'était du grand n"importe quoi".

Raymond Domenech se serait trompé

Dans le monde du football, on parle beaucoup de donner les clés du camion à des joueurs.

Ces derniers ne sont pas uniquement les relais du coach sur le terrain, ils sont aussi les leaders du jeu. Alors, en confiant des responsabilités aux joueurs nommés plus haut on peut penser que Raymond Domenech s'est planté. C'est également le point de vue de Sidney Govou : "Je lui reproche simplement de ne pas avoir donné les clés du camion aux bonnes personnes." Les joueurs qui n'iront pas loin dans cette compétition seront en autogestion.

Pour rappel, Nicolas Anelka avait insulté le coach dans le vestiaire et avait été exclu du groupe France quelques jours après l'incident qui s'est produit dans le vestiaire.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!