Absent des tests de dépistage du coronavirus lundi, Arthur Melo, le milieu de terrain de Barcelone (21 apparitions en Liga cette saison, 3 buts et 3 passes décisives), ne compte pas retrouver ses coéquipiers pour jouer la Ligue des champions ainsi que le match retour face à Naples (score de 1-1 avec un but à l'extérieur du FC Barcelone). En effet, celui qui devait devenir le successeur spirituel de Xavi a, il y a déjà quelques mois, été échangé contre Miralem Pjanic, milieu de terrain de la Juventus et n'a plus été titulaire après l'annonce de cet échange surprise. Chose qui n'aurait pas plu au brésilien qui souhaitait initialement rester en Catalogne.

Le joueur souhaiterait rompre son contrat

Seul joueur de l'équipe à ne pas avoir respecté le protocole de dépistage au sein de l'institution barcelonaise, Arthur montrait de plus en plus des signes de lassitude, comme le témoignait ses expressions depuis le banc lors du match FC Barcelone - CA Osasuna (1-2) et le fait qu'il se soit montré assez contrarié par les propos de son coach, Quique Setién, ayant laissé entendre que le joueur lui-même ne souhaitait pas se présenter face à Alavés. Mis de côté et échangé contre son gré, le milieu de terrain est dès à présent au Brésil et chercherait à résilier son contrat à l'amiable, en sachant que la Juventus ainsi que le FC Barcelone s'étaient tous les deux mis d'accord pour que Pjanic et Arthur finissent tous les deux leur saison dans leur club initial avant d'être échangé.

Néanmoins, cette situation n'est pas au goût de Barcelone.

Des sanctions à prévoir

Non seulement Josep Maria Bartomeu (président du FC Barcelone) ne souhaite pas résilier le contrat d'Arthur mais il serait également prêt à produire des sanctions disciplinaires (nous pouvons imaginer une baisse de salaire voire une mise à pied).

Selon le club blaugrana, le brésilien ne ferait que suivre les directives juventini destinées à le préserver avant son arrivée à Turin et à saboter le Barça. D'un point de vue sportif, pour la Ligue des champions, le départ et/ou la non-présence d'Arthur serait un coup dur pour l'équipe étant donné qu'Arturo Vidal ainsi que Sergio Busquets seront aux abonnés absents, lors du prochain match retour contre Naples, ne laissant alors plus grand monde pour s'occuper du milieu de terrain (Frenkie De Jong, Riqui Puig...) si même Arthur Melo était absent ou peu engagé dans la compétition avec son club actuel.

Celui qui aura été acheté plus de 31 millions d'euros auprès de Grêmio en 2018 n'aura pas eu le destin qu'on lui promettait, en tant que supposé successeur de Xavi. Et la fin de cette relation prometteuse pourrait potentiellement se révéler chaotique entre les différents parties.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!