Il y a quelques jours, le joueur du Celtic Glasgow, Boli Bolingoli, avait fait l'objet d'une enquête de la part de la direction du club écossais, après s'être faufilé en vacances en Espagne au mépris des règles strictes de quarantaine pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans le pays.

Pire encore, le joueur belge de 25 ans, qui n'avait pas prévenu ses dirigeants de son petit voyage dangereux dans un pays considéré comme étant à haut risque en Écosse, ne s'était pas soumis à un confinement lors de son retour et a par la suite pris part à la rencontre face à Kilmarnock. Cette petite escapade, aurait pu entrainer la suspension de la Scottish Premiership dès la deuxième journée.

Le défenseur qui a depuis été testé négatif pour le virus, a présenté ses excuses et a déclaré qu'il avait commis une énorme faute. Il avoue par la suite être coupable d’une grossière erreur de jugement et qu'il était prêt à en assumer les conséquences.

Boli Bolingoli avait rejoint Anicca Van Hollebeke

La mystérieuse femme qu'a voulu retrouver Boli Bolingoli lors de son voyage controversé en Espagne est Anicca Van Hollebeke. En effet, selon les tabloïds écossais, une photo publiée sur les réseaux sociaux la montre en train de poser dans une robe moulante dans l’hôtel cinq étoiles, Don Pepe Gran Meliá à Marbella, le même jour que le défenseur y séjournait. Anicca a depuis supprimé la photo d'Instagram mais également sur sa page Facebook.

L'étudiante à l'université en Management de Tourisme et des loisirs, qui a quitté ses Seychelles natales à l'âge de 13 ans, a été finaliste au concours de beauté Miss Belgique de cette année et a terminé deuxième dauphine. Elle vit à Faimes, une petite communauté rurale près de Liège. Lorsque la presse britannique lui a demandé si elle était en couple avec l'un des cousins de Romelu Lukaku, l'attaquant star de l'Inter Milan, Anicca avait déclaré que c'était gênant et qu'elle n'avait aucun commentaire à faire à ce sujet.

Boli Bolingoli toujours pas de retour à l'entraînement

Le manager du Celtic Glasgow, Neil Lennon, a révélé que l'enquête interne sur le voyage secret de Boli Bolingoli en Espagne devrait être conclue dans un jour ou deux. Il a par la suite déclaré que le joueur n'avait pas encore été accueilli à l'entraînement, même si sa période de quarantaine de 14 jours est maintenant terminée.

Le champion d’Écosse en titre, en tant que club, est également soumis à l'action de la Ligue professionnelle de Football écossais (SPFL), pour ne pas avoir veillé à ce que les joueurs respectent les protocoles relatifs aux Coronavirus et encours de lourdes sanctions.

Le capitaine du Celtic, Scott Brown a déclaré que l'accent était désormais mis à ce que tout le monde au sein du club s'assure qu'ils apprennent de l'erreur de Bolingoli et respectent les restrictions.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!