Le FC Barcelone traverse des heures biens sombres. En effet, il y a quelques mois c’est Leo Messi qui voulait quitter la Catalogne et entrait ouvertement en guerre contre le désormais ex-president Bertomeu. En Catalogne parle également du rendement des français Griezmann et Dembélé. Si le second a réussi à ouvrir le score hier contre la Juventus du Turin, l’analyse jugée raciste du journaliste Juan Jiménez Salvadó a créée la polémique sur les réseaux sociaux. Ce ne n’est malheureusement pas la première fois qu’un tel comportement est vu dans le Football.

Le racisme dans le football, un fléau

Il y a quelques semaines, le président de la Fédération Français de football déclarait qu'il n’y avait pas de racisme dans le monde du ballon rond. S’il parlait du football français, il s’est rapidement fait descendre par d’anciens joueurs internationaux et notamment Patrice Évra.

Il faut dire que c’est propos ont interpellé car les cris de singes et les lancés de bananes sont malheureusement bien présents dans les stades. Si la situation actuelle de la crise sanitaire tue le spectacle en tribunes, elle évite également de voir ce genre de débordement se répéter encore et encore.

Si certains supporters ont parfois un comportement déplacé, il semblerait que les journalistes s’y mettent aussi. Ansu Fati avait été victime de racisme récemment mais ce mercredi 20 octobre, c’est Ousmane Dembélé qui a reçu des propos blessants. Le journaliste a tweeté: "Dembélé a marqué 10 buts et délivré 21 passes décisives lors de sa saison à Dortmund. Il jouait à droite. S'il y a une position ou il peut jouer c'est celle-ci.

Un joueur au rythme africain, est très irrégulier. Mais capable d'étincelles spéciales." Bien évidemment le journaliste a ensuite détaillé quelques tweets dans lesquels il justifie ses propos.

Les internautes le clashent

Sur le terrain, le FC Barcelone a réussi une magnifique performance en l'emportant sur le score de 2 buts à 0 contre la Juventus.

Les supporters n'ont pas manqué de commenter cette performance. Si sur les réseaux on peut lire tout est n'importe quoi, on arrive aussi à trouver des personnes qui dénoncent des comportements absurdes. Si bien évidemment la liberté de pensée ou d'expression est propre à toutes et à tous, il y a des limites à ne pas dépasser.

On a ainsi pu lire :

  • "Pouvez-vous nous expliquer comment se définit un "rythme africain"?"
  • "inacceptable ce commentaire vraiment déplacer"
  • Quelle honte !!!! Rythme africain ???? VOUS ÊTES RACISTE, FILS DE ***** !!!!!!!!!"
  • "Non au racisme"
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!