Ce week-end, des dizaines de supporters de l'OM, désabusés par la direction que prend le club et par les comportements de certains joueurs, ont pris d'assaut la Commanderie (le centre d'entrainement du club), demandant le départ de Jacques-Henri Eyraud et des changements immédiats.

Parmi ces supporters, il y avait également ceux qui souhaitent la vente du club et l'arrivée d'un nouvel investisseur. Et, il se pourrait que leur souhait pourrait être exhaussé très prochainement. En effet, alors que tout le monde pensait que le Fonds public d'investissement d'Arabie saoudite (PIF), était le candidat principal dans le dossier de rachat de l'Olympique de Marseille, il semblerait qu'un autre concurrent aurait pris les devants.

Al-Walid ben Talal serait impliqué dans la vente OM selon Ben Jacobs

Depuis quelques mois, le dossier de vente du club phocéen bat son plein et plusieurs aspirants auraient jetés leurs dévolus. Il y a eu tout d'abord, l'homme d'affaires franco-tunisien, Mohamed Ajroudi accompagné par Mourad Boudjellal, mais ces derniers se sont finalement désistés. Par la suite, les médias français, ont évoqué le Fonds public d'investissement d'Arabie saoudite (PIF), qui, après l'échec de rachat de Newcastle United se serait renseigné sur l'OM.

Cependant, ce lundi 1 février, le journaliste Ben Jacobs, travaillant pour plusieurs médias, dont ESPN, a affirmé, qu'un autre candidat est entré en négociation avec Frank McCourt pour la reprise de l'Olympique de Marseille.

En effet, sur son compte twitter, le journaliste basé à Dubaï et correspondant au Moyen-Orient, a posté un message sans équivoque: "Le point sur le rachat de Marseille Véritable intérêt de l'Arabie. PIF n'est pas (et n'a jamais été) impliqué ... alors ne paniquez pas les fans de #NUFC. Pourparlers à un stade précoce et aucun prix convenu. Le prince Talal est impliqué. McCourt veut un prix élevé, mais le désordre des droits de la télévision française doit être résolu sinon il ne l'obtiendra pas".

Donc, pour Ben Jacobs il est clair que le dossier de vente du club français ne pourra se concrétiser seulement quand les négociations autour des droits télés de la Ligue 1 seront clos. De plus, il confirme que le prince Al-Walid ben Talal serait l'aspirant numéro 1 pour le rachat de l'OM.

Les confidences de Bernard Tapie sur la Vente OM

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l'ancien président mythique de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie, a affirmé que des changements seront effectués prochainement au club.

En effet, en réponse à des fans marseillais, qui lui ont envoyé un message pour son anniversaire, il a déclaré: "C’est vrai qu’en ce moment avec l’OM, on a un peu de difficultés, mais j’ai un petit son qui me dit que ça va bientôt changer. En tout cas, on a vécu ce qu’on a vécu. Je suis assez surpris parce que certains de nos fans sont des enfants de ceux qu’on a régalés".

L'homme qui a ramené la coupe aux grandes oreilles du coté de la Canebière en 1993, n'est pas le seul à penser que des choses se préparent en coulisses. Puisque, Ludovic Obraniak, ancien joueur du LOSC, maintenant consultant sur la Chaine l'Equipe, croit également que les derniers évènements à Marseille seraient des signes d'une vente imminente.

"J'essaye d'analyser cette situation, elle parait assez lunaire. On n'a pas vu ce président pendant un an dans les médias et il vient d'enchainer cinq plateaux en 1 ou 2 jours. En terme d'assainissement, moi j'ai deja vu ça quelque part. Cela me rappelle quelque chose, ça me rappelle la préparation de la vente d'un club", a déclaré l'ancien international polonais sur le plateau de "L'Equipe du Soir".

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!