Le quotidien sportif L'Équipe titre ce matin que le PSG se retrouve dos au mur. La situation pour le match retour est bien mal embarquée alors qu'elle avait très bien commencé avec l'ouverture de Marquinhos après 30 minutes de jeu. Paradoxalement, les Parisiens ont certainement leur meilleure prestation collective en première mi-temps et la "patte" de Mauricio Pochettino s'est vue durant le premier acte. Dans le second acte, les joueurs se sont effondrés mentalement et on a plus eu l'impression de voir le PSG version Tuchel. Pour l'ancien coach d'Arsenal, le mental du PSG et ses précédents revers en Ligue 1 cette saison, expliquent le déroulement de la rencontre...

Le PSG n'est pas maître au Parc des Princes....

Le PSG et Manchester City ont pour point commun d'être meilleurs à l'extérieur qu'à domicile. En Ligue 1, Marseille, Monaco, Lille, Nantes, Lyon, Lorient, Lens (qui se rendra au parc des Princes samedi après-midi) sont les équipes qui se sont imposées contre les Parisiens cette saison. C'est trop, beaucoup trop et la période de domination sans partage, notamment sous les ordres de Laurent Blanc, des joueurs de la Porte d'Auteuil semble bien loin. Cette perte de confiance, Arsène Wenger l'a vu lors de l'égalisation signée De Bruyne. Selon l'ancien manager des Gunners on a pu voir que "le PSG s’est effondré sur un plan mental"

Il a ensuite ajouté que "A 1-1, l’équipe se souvient qu’elle a perdu beaucoup de matchs cette année, ce n’est pas comme si elle se sentait imbattable.

Sa confiance a diminué considérablement. Alors quand Manchester City a égalisé, l’impact psychologique était trop important pour Paris.". Le PSG aura-t-il un meilleur mental la semaine prochaine ? Il faudra réaliser un exploit contre les Citizens au risque de voir leur rêve de victoire en Ligue des champions s'envoler, encore une fois.

Mbappé comme un symbole

Honnêtement on ne va pas faire comme Daniel Riolo et tomber sur Marco Verratti ou tout autre joueur du PSG. N'oublions pas que les Parisiens qui ont perdu la finale de Ligue des champions la saison dernière ont eu une préparation estivale tronquée.

Leur phase de groupe a été difficile, et personne ou presque ne les voyait atteindre le dernier carré après avoir hérité du Bayern Munich en quart de finale. Hier soir, comme un symbole, Mbappé est passé à côté de la rencontre. Une statistique lui fait très mal : pire encore, Mbappé n'a pas tenté la moindre frappe sur cette rencontre. Et il s'agit d'une grande première pour lui en Ligue des champions dans sa carrière. Mardi prochain il faudra donc faire beaucoup mieux pour jouer une nouvelle fois la finale de la Ligue des champions.

Suivez la page PSG
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!