A la fin, c'est le Football qui gagne. Comment ne pas parler de ces 48 dernières heures et du projet de Super League qui n'a pas duré bien longtemps. Florentino Pérez se positionne en sauveur du football européen, il se fait tourner en ridicule dans la presse espagnole ce matin. Un à un, les clubs anglais ont tous annoncé hier qu'ils quittaient le projet. Pour deux clubs en particulier, les conséquences de ce projet pourraient avoir de lourdes répercussions. Du côté de Manchester United, Ed Woodward quittera ses fonctions en juin prochain, à Liverpool le sponsor Tribus, fabricant de montres de luxe, a mis fin à son partenariat.

Les réseaux sociaux se sont enflammés toute la soirée et Pierre-Emerick Aubameyang a posté un message complètement WTF.

Le tweet complètement WTF d'Aubameyang

Comme tous les clubs anglais, Arsenal a aussi envoyé un communiqué dans lequel le club annonce renoncer au projet de Super League. Le club anglais a ainsi posté : "Nous vous avons écouté, vous et la communauté du football au sens large ces derniers jours et en conséquence, nous nous retirons de la Super League. Nous avons fait une erreur et nous nous excusons.". Des excuses et un communiqué qui étaient attendus par les fans, il faut dire que les vidéos des fans de Chelsea ont fait le buzz sur les réseaux sociaux et les dirigeants des Gunners ne voulaient pas en arriver là.

Sur son compte Twitter, Pierre-Emerick Aubameyang a poussé un coup de gueule et a posté un message bien polémique sur les réseaux sociaux. En effet, dans un message quelque peu difficile à comprendre, il a taclé le fait que l'on puisse parler de la Super League mais pas des problèmes plus "graves" de la vie. Il a posté ce message avant de clôturer son compte mais les internautes ont pu le sauvegarder.

"Twitter, tu ne m'a pas manqué. Donc on a plus le plus le droit de parler de quoique ce soit à part la Super League ? Plus rien sur le Covid ou le harcélement en ligne ou le racisme ?

Même malade je me sentais mieux que vous avec votre portable. Laissez moi éteindre le mien. Salut."

La Super League, tout ça pour ça

Cette guerre entre l'UEFA / la FIFA d'un côté et de l'autre, les frondeurs qui ont créé la Super League, n'aura pas duré longtemps. Les instances du football ont encore une fois montré que leur pouvoir politique et financier était encore puissant. Dans sa stratégie de (re)conquête, l'UEFA a ciblé les clubs anglais et a tout fait pour que ces derniers reviennent rapidement jouer la Ligue des Champions. Pour l'instance européenne, les clubs espagnols et italiens ne sont plus vraiment en odeur de sainteté et sont vus comme les leaders du projet.

Si tout n'est pas réglé, le Real Madrid et Florentino Pérez en tête, ainsi que les clubs espagnols, vont devoir prendre prochainement la parole pour s'expliquer. Il se murmure même que certains présidents subissent une pression interne et pourraient rapidement démissionner de leurs fonctions.

Affaire à suivre donc.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!