Newcastle a arraché le nul contre Liverpool (1-1) ce samedi lors de la 33e journée de Premier League. Dominateurs et bien lancés par Mohamed Salah, les Reds se sont fait rejoindre dans les derniers instants et signent une mauvaise opération dans la course à la Ligue des champions.

Liverpool n’y arrive pas cette saison

Accroché sur le fil par Leeds (1-1), lundi, Liverpool a encore une fois perdu deux points contre Newcastle ce samedi. Au bout du temps additionnel (90e+6), Willock a offert un bon match nul pour les Magpies. Un terrible résultat pour Liverpool, scotché à la 6e place à un point de Chelsea, 4e, et West Ham, 5e, qui s'affrontent à partir de 18h30 dans un duel très attendu pour la qualification en Ligue des champions.

Une Ligue des champions que les hommes de Jürgen Klopp ont quittée en quarts de finale, éliminés par le Real Madrid. Ne pas terminer dans le top 5 et manquer la C1 la saison prochaine pour un club comme Liverpool serait vécu comme une humiliation. Que la saison du titre semble loin pour les Reds qui ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. La fin d’un cycle, la fin de Klopp sur le banc du club, la sortie de joueurs stars comme Salah ? Tout est possible tant Liverpool arrive à bout de souffle. Surtout, il semblerait que le fait d’avoir gagné coup sur coup la Premier League et la Ligue des champions ait enlevé la pression positive liée aux résultats. Pour relancer la machine, d’autres hommes devront venir se battre à Anfield et aux quatre coins d’Angleterre pour redorer le blason rouge de l’institution.

La Super League n’a rien arrangé, Newcastle tacle Liverpool

Un blason bien abîmé par l’épisode Super League aussi. En effet, Livepool faisait partie des 6 équipes de Premier League (et des 6 autres clubs européens comme le Real Madrid ou encore la Juventus) favorables à la création de cette nouvelle compétition.

Un coup dans l’eau puisque au bout de 48h, le projet n’a pas eu lieu grâce notamment à la révolte des supporters des clubs mentionnés, mais aussi de tous les fans du Football. Manifestations, banderoles, blocages de routes, maillots des équipes adverses dénonçant l’élitisme et l’anti-démocratie de la Super League auront finalement eu raison d’un nouveau tournoi sans saveur, sans valeurs.

À la fin du match opposant Liverpool à Newcastle, d’ailleurs, le Community Manager de la page Twitter de Newcastle a posté une photo des joueurs blancs et noirs avec comme légende : "A big point against former Super League opposition", comprenez : "Un bon point pris face à une ancienne équipe de la Super League". Un petit tacle tout en finesse qui risque de continuer jusqu’à la fin de la saison quand Manchester City, United, Chelsea, Arsenal, Tottenham et donc Liverpool joueront contre le reste des équipes du championnat d’Angleterre. La seule injustice dans tout cela est que des joueurs de ces clubs qui ont vu leur image écorchée par le projet n’étaient pas en accord avec leurs directions.

Sur la Toile, on salue le tweet de Newcastle : ''Bon match nul et bon petit message en fin de match'', ''La meilleure action du match est celle du CM de Newcastle'', ''Les joueurs n'y sont pour rien, mais Liverpool comme les membres du top 6 doivent s'attendre à recevoir ce type de message maintenant'', pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!