Le projet de Super League est bien loin de faire l'unanimité dans le monde du Football. Très rapidement après l'annonce de ce nouveau projet, les fans ont été nombreux à tacler les directions des clubs. Dans le nord de l'Angleterre, les frères ennemis de Manchester United et de Liverpool sont engagés dans le même combat. Après les menaces de démission de Jürgen Klopp ou encore le coup de gueule de Milner, du côté d'Old Trafford le coup de gueule serait très violent. Si "The King" Cantona et Sir Alex Ferguson ont poussé un violent coup de gueule, les joueurs actuels seraient furieux de la décision de leurs dirigeants...

Ed Woodward a dû organiser une réunion en urgence

L'annonce a eu l'effet d'une bombe, les conséquences sur le football mondiales pourraient être dramatiques. En effet, selon les informations du Daily Mail, les coéquipiers d'Edinson Cavani auraient demandé en urgence une réunion avec leur patron, Ed Woodward. A cause de la situation actuelle, le propriétaire américain aurait organisé rapidement une visioconférence avec l'ensemble de l'équipe.

Comme les autres présidents des 12 clubs engagés dans ce projet, le président de Manchester United aurait confirmé à ses joueurs qu'il avait pris cette décision dans l'intérêt du club. Pas suffisant pour convaincre les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer.

Selon les informations du média anglais, les joueurs du club n'auraient pas du tout apprécié avoir appris la nouvelle dans les médias.

Ils auraient à minima préféré recevoir une communication en interne. Egalement, ils n'auraient pas non plus apprécié que leur coach soit envoyé au charbon après le match contre Burnley, sans qu’il y ait le moindre dirigeant haut placé pour prendre le relais et venir répondre aux médias... L'ambiance est loin d'être excellente dans les différents clubs engagés...

Les joueurs derrière Bruno Fernandes ?

Un supporter de Manchester United a fait le buzz hier en découpant son abonnement à Old Trafford. Dans sa vidéo, il explique qu'il ne donnera plus un centime au club qu'il supporte. Si l'UEFA ne peut pas être exemptée de tout reproche dans cette situation, ce coup de Trafalgar dans le dos des fans est lui aussi très mal perçu. Outre-Manche, la Super League prend une tournure politique et Boris Johnson ou le Prince William se sont fermement opposés à ce projet. Dans les rangs de Manchester United, l'international portugais et maître à jouer des Mancuniens a été l'un des premiers à s'opposer à ce projet en postant le message "Le ballon. La chanson. Le rêve...", sur son compte Instagram.

Leader technique de son équipe, il pourrait aussi en devenir le leader contre le projet de Super League...

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!