Pour le match qui oppose les Français aux Suisses ce lundi 28 mai à Bucarest (Roumanie), les hommes de Didier Deschamps ont hérité d’un arbitre argentin. Dans ces huitièmes de finale, les stats donnent les Bleus vainqueurs, mais ce n’est un secret pour personne, dans n’importe quelle compétition, il n’y a pas de petites équipes. C’est la raison pour laquelle les champions du monde en titre devront rester vigilants. Pour ce qui est du jeu, nous vous avions déjà présenté le dispositif, la composition de l'équipe et la tactique misée par Didier Deschamps pour ce match de la France contre la Suisse.

D’autant plus que l’équipe compte un bon nombre de blessés qui resteront sur le banc.

Un arbitre argentin

Ce soir à 21 heures, le coup d’envoi de la rencontre sera donné par Fernando Rapallini, un arbitre argentin, qui a été prêté par la Confédération sud-américaine (CONMEBOL) pour cet Euro 2020 à l’UEFA. Pour en savoir plus sur lui, il suffit de regarder les deux matchs qu’il a arbitrés depuis le début de la compétition. À savoir Croatie-Ecosse et Ukraine-Macédoine du Nord, pendant la phase de poules. Dans ces rencontres, l’Argentin a sifflé pas moins de cinq avertissements et accordés deux pénaltys.

Cet arbitre a distribué cinq cartons jaunes en plus d’avoir accordé deux pénaltys.

En ce qui concerne l’Équipe de France, c’est une information à retenir, car lors du dernier match du groupe F face au Portugal, les Français ont commis quinze fautes et dans le match qui s’est joué le 23 juin, trois pénaltys ont été accordés par l’arbitre.

L’arbitre, professionnel depuis 2011

Fernando Rapallini n’est pas un novice, il officie dans les compétitions internationales depuis sept ans.

Au total, il a arbitré plus de 260 matchs, surtout en première division argentine. Toutefois, ce sera pour lui une grande première avec la Suisse et la France. En effet, l’homme de 43 ans n’a jamais arbitré aucune de ces deux nations par le passé.

Les Bleus maudits par l’arbitrage ?

Depuis le début de cet Euro 2020, il faut reconnaître que les Français supporters comme joueurs, se sont quelque peu énervés de certaines décisions arbitrales. Rappelez-vous la prestation de Carlos del Cerro Grando, très critiqué face à l’Allemagne ou celle d’Antonio Mateu Lahoz qui, comme dit plus haut, a tout de même sifflé trois pénaltys en 90 minutes. Côté supporters, on retrouve de nombreux commentaires, notamment sur les réseaux sociaux qui parlent d’un “arbitrage sévère” pour les Bleus depuis le lancement de la compétition européenne.

Pour la petite histoire, ces deux arbitres étaient espagnols, alors peut-être que les Bleus, emmenés par leur capitaine Hugo Lloris auront plus de chance avec un Argentin ...