Début décembre, la femme de Johnny Hallyday annonçait le décès de son mari suite à son cancer du poumon. La disparition de Johnny Hallyday, icône de la musique française, a bouleversé un grand nombre de français, que ce soit des fans, personnages politiques ou célébrités. Sur les Champs Elysées un hommage populaire lui a donc été rendu le week-end dernier. Des milliers de personnes se sont retrouvées sur la plus belle avenue du monde puis devant l’Eglise de la Madeleine pour célébrer une dernière fois le chanteur et lui dire adieu. L’Hommage s’était ensuite poursuivi avec les proches du défunt [VIDEO], sur l’île Saint Barthélémy où se situe la maison de famille des Hallyday.

La cérémonie s’était déroulée dans la tradition antillaise et permit notamment à Laeticia Hallyday et les enfants de l’artiste, David et Laura, de s’expliquer [VIDEO] car des tensions étaient nées suite au décès de leur père. Malheureusement, le départ de Johnny Hallyday ne semble pas avoir affecté tout le monde de la même manière puisque certains cherchent surtout à tirer profit de sa mort.

90 euros le mégot...

Après l’annonce de la disparition de l’interprète de «Allumer le feu », certaines personnes se sont précipitées sur des sites de revente. Que vendent-ils… ? Des objets ayant soi-disant appartenu à la star du rock ou bien des objets qu’il aurait utilisés comme un mégot de cigarette. En effet, le JDD a révélé qu’une personne a mis une annonce sur Le Bon Coin proposant un mégot de Johnny Hallyday.

Le vendeur dit avoir trouvé cette cigarette [VIDEO] lors du dernier concert de l’artiste qui s’est déroulé en juillet 2017 à Carcassonne et il vend tout de même cette « relique » pour 90€. Un autre annonceur, un audioprothéiste parisien, propose quant à lui les empreintes des oreilles de la star qu’il aurait réalisées. Cela pour un montant de…10 000€ !

Le programme de la messe et une photo du défunt en vente...

Ce n’est pas tout, des personnes présentes à la messe ont même tenté de revendre le programme de la messe pour 200 euros ! Par ailleurs, un photographe parcoure Paris depuis plusieurs jours pour tenter de revendre un cliché de Johnny dans son cercueil…Un commerçant ayant refusé cette offre ne pense pas que la photographie ait été prise par un proche de l'artiste. "Ce doit être une personne présente lors de l'embaumement du corps" a-t-il déclaré.

La relique reine reste l’unique 45-tours qu’il ait enregistré en turc. Environ quinze exemplaires existent à travers le monde, l’un d’eux a été acheté en 2003 pour la somme record de 15 000 euros.