La British Academy of Film and Television Arts représente l’équivalent britannique des Oscars du cinéma américain. À la différence que l’académie qui planifie le gala est aussi une organisation caritative indépendante. Elle appuie, développe et promeut les longs métrages, la télévision et les jeux au Royaume-Uni. Active tout au long de l’année, elle attribue des bourses d’études, mais également de nombreux évènements des projections et des questions et réponses, des soirées hommage, des entrevues, des conférences et des débats avec des personnalités de l’industrie.

La célébration annuelle de remise de prix dans les domaines du cinéma, de la télévision et des jeux vidéo au Royaume-Uni se déroulera le 18 février au Royal Albert Hall de Londres, deux semaines avant la très attendue cérémonie des Oscars.

Les invités des Baftas ne porteront que du noir

Le port du noir reste une image forte représentation physique et visuelle de la solidarité avec les gens de tous les secteurs qui ont été victimes de harcèlement et d’abus sexuels, dont le succès s’est révélé aux Golden Globes. Des épingles et boutonnières Time's Up sont conçues et proposées par la costumière américaine Arianne Phillips pour les hommes. Cette démonstration d’unité s’impose comme incontournable dans les industries du divertissement au Royaume-Uni et en Europe.

Les stars britanniques qui assistent aux Baftas de Londres ont l’intention de porter du noir en signe de solidarité avec le mouvement Time's Up d’Hollywood qui soutient les femmes victimes de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail.

Pour la première fois, les Baftas seront présentés par une femme, la star d’Absolutely Fabulous, Joanna Lumley.

Elle remplace Stephen Fry qui officiait la remise des masques de bronze depuis 12 ans.

Parmi les nominés de cette année figurent Frances McDormand, Daniel Day-Lewis, Allison Janney et Octavia Spencer, ainsi que leurs homologues comme Margot Robbie et Saoirse Ronan, ont tous participé aux Golden Globes le 7 janvier en adoptant le même code vestimentaire.

La présidente des Baftas, Jane Lush, a déclaré qu’elle approuvait de tout cœur cette initiative, mais qu’en est-il pour Kate Middleton qui doit respecter les règles du protocole ?

La famille royale n’a pas d’opinion politique et le noir symbolise le deuil

Le duc de Cambridge a succédé à Lord (Richard) Attenborough en 2010 pour devenir le cinquième président de l’académie dans son histoire. C’est dire si la présence de Kate Middleton [VIDEO]est attendue. Et pourtant sa venue pourrait bien la mettre dans une position embarrassante. Elle briserait deux règles du protocole.

La couleur noire est exclusivement réservée et assimilée au deuil.

L’étiquette est stricte et ne tolère cette couleur que pour les funérailles. Kate remplace le noir par le bleu nuit, une couleur qu’elle affectionne particulièrement.

Lors d’un déplacement, les membres de la famille emportent tous une tenue noire

Ceci dans le cas où un membre de la famille décède durant un voyage officiel à l’étranger, le représentant de la couronne d’Angleterre doit pouvoir descendre de l’avion sur le sol britannique vêtu de noir. Cette règle s’est vue mettre en place après la mort du père de la reine, le roi George V pendant sa tournée dans les pays du Commonwealth, alors qu’elle n’avait pas emporté de robe noire dans sa valise.

La famille royale se doit de rester neutre, bien qu’avec quelques allusions, ou quelques accessoires, elle peut parfois laisser deviner son point de vue.

Ce même protocole oblige le prince George à porter des shorts, y compris en hiver, afin de le différencier des autres petits garçons. Mais si Kate Midleton ne respecte pas le dress code des Bafas, elle sera accusée de ne pas défendre les victimes de harcèlement sexuel. La duchesse se trouve face à un dilemme. Comment va-t-elle le résoudre ?