C'est le scandale qui agite la toile depuis maintenant deux semaines ! Lors des auditions à l'aveugle de la septième saison de The Voice, une candidate a envoûté le jury installé dans les célèbres fauteuils rouges. Samedi 3 février, Mennel Ibtissem a subjugué tout particulièrement Mika avec sa reprise de "Hallelujah" de Léonard Cohen en arabe. Mais aujourd'hui, la jeune chanteuse est au coeur de la polémique à cause d'anciens messages postés sur les réseaux sociaux. Son sort dans le concours étant à présent scellé, c'est son travail qui est aujourd'hui en danger. En effet, Mennel serait au chômage à cause du scandale ! Blasting News vous raconte sa descente aux enfers.

Les messages controversés de Mennel

Après la magnifique prestation de la jeune femme qui porte un turban cachant ses cheveux, des internautes curieux sont allés exhumés d'anciennes publications sur le compte Facebook de Mennel Ibtissem. Des messages controversés postés le lendemain des attentats de Nice ont été relayés, puis provoqués un flot de vives réactions. Voici les extraits : "C'est devenu une routine, un attentat par semaine", écrivait-elle le 15 juillet 2016 avant d'ajouter :"Le 'terroriste' prend sur lui ses papiers d'identité. C'est vrai que lorsque l'on prépare un sale coup, on n'oublie jamais de prendre ses papiers. #PrenezNousPourDesCons". Un raisonnement "complotiste" qui n'a pas vraiment plu [VIDEO]. Mais ce n'est pas tout, dans un second message publié deux semaines plus tard, après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvay, Mennel réitère : "Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement."

Dès le lundi suivant, certains téléspectateurs, des personnalités politiques et d'anciens membres du CSA s'indignent sur le contenu de ces messages, mais aussi sur le fait que la chanteuse porte un voile et chante en arabe.

TPMP s'en mêle

A priori, il n'y a pas que les internautes que Mennel a choqué avec sa chanson en arabe, son voile et ses messages complotistes.

Isabelle Morini-Bosc dérape dans Touche Pas Mon Poste en déclarant : "La chanson en arabe, par les temps qui courent, ce n'était peut-être pas nécessaire." Une réaction jugée raciste qui a alimenté la polémique. De plus, en revenant sur l'affaire Mennel, Agathe Auproux s'est accrochée avec son collègue Benjamin Castaldi en l'accusant de propager des "fakes news de la fachosphère en parlant de l'apologie du terrorisme".

Très embarrassé par toute cette affaire qui lui fait une mauvaise publicité, TF1 a mis en cause l'avenir de la candidate dans son célèbre télé-crochet. Mais sentant le vent tourner en sa défaveur et "l'environnement trop pesant" à son sujet, Mennel a fait le choix de se retirer de la compétition. Cyril Hanouna a proposé à la jeune femme de venir dans son émission pour s'expliquer, mais cette dernière "dévastée par ce qui avait été dit à son sujet" a décliné l'invitation.

Mennel Ibtissem anéantie !

Toute cette polémique sur la jeune chanteuse aurait pu s'arrêter là, mais le sort s'acharne sur Mennel, puisqu'aujourd'hui Mennel ne peut plus exercer son métier de professeur d'anglais. Et c'est Cyril Hanouna qui annonce la mauvaise nouvelle en plateau : "Elle regrette évidemment ses tweets, mais Mennel voulait être artiste et aujourd'hui à cause de The Voice et TPMP elle ne peut plus exercer son métier. Elle est triste et au plus mal".

En pleine tourmente, la chanteuse tient en partie pour responsable de son sort l'émission TPMP où les débats des chroniqueurs avaient beaucoup égratigné son image.

A ce jour au chômage et évincée de The Voice, Mennel se repose et tente de se reconstruire.