Cette année, Xavier Dolan va boycotter le Festival de Cannes [VIDEO] qui l’avait pourtant sacré du Grand prix pour « Juste la fin du monde » en 2016 et du Prix du Jury pour « Mommy » en 2014. Pourtant, en 2018, le cinéaste québécois ne présentera pas son nouveau film « The Death and Life of John F. Donovan » à Cannes. Le dernier long-métrage du célèbre réalisateur n’est pas tout a fait prêt pour une projection, malgré les relances incessantes du Festival pour avoir le dernier Dolan dans leur sélection.

« Le film est tout simplement toujours en post-production »

Si le réalisateur ne participera pas au Festival de Cannes cette année, il a confié qu’il aurait beaucoup aimé présenter son film malgré tout.

Selon lui, le film est toujours en post-production, car des changements de dernières minutes lui ont fait décidé d’attendre un peu avant de le dévoiler.

Pourtant, le réalisateur, très apprécié du jury de Cannes, a bien reçu l’invitation. Thierry Frémaux, le président du jury, a affirmé qu’il n’y avait « ni de sa part, ni de la part de ses producteurs, aucun refus d’aller au Festival de Cannes », mais que le film étant toujours en montage, Dolan manquera le coche pour cette année.

Xavier Dolan exprime son amour pour le Festival de Cannes

Loin d’être un boycott, Xavier Dolan [VIDEO] n’est tout simplement pas prêt pour ce festival qui démarre au début du mois de mai. Le cinéaste québécois a affirmé adorer le festival de Cannes, « malgré ses contradictions et sa toxicité occasionnelle. »

Xavier Dolan a par ailleurs promis que « The Death and Life of John F. Donovan » verrait bien le jour en 2018, prévu pour cet automne, sans plus de précisions.

Le film mettra en scène Kit Harington, l’interprète de Jon Snow dans Game of Thrones, Jacob Tremblay et Kathy Bates. On devrait y suivre la vie tumultueuse d’une star hollywoodienne qui entretient une relation secrète avec un jeune anglais, quand bien même une éminente rédactrice en chef tente de nuire à son image. Le film avait notamment déjà fait parler de lui en créant un conflit entre l’actrice Jessica Chastain et le cinéaste, puisque ce dernier aurait totalement coupé ses scènes pour un premier montage, ce qui est sans doute la raison pour laquelle le long-métrage a été renvoyé en post-production.

Le film, toujours en post-production, devrait être présenté dans un autre festival, pour combler le vide laissé par Cannes. Il se murmure déjà que le réalisateur lorgnerait sur Toronto ou Venise...