Tristan Defeuillet-Vang, révélé dans Ninja Warrior, est une des surprises du casting des Anges 10. Le jeune homme ambitieux, qui n'a pas fait l'unanimité auprès des autres candidats dans la villa, avait pour projet professionnel de devenir cascadeur. Brillant dans ces rendez-vous, Tristan est tout de même tombé de haut dans l'épisode du jeudi 19 avril. Lorsque Fabrice Sopoglian est venu féliciter son poulain pour avoir réussi une scène de cascade, le parrain des Anges a créé la surprise en annonçant au jeune candidat que son aventure était finie. Le réalisateur qui accompagnait Fabrice a en effet proposé à Tristan de faire parti de son équipe.

Mais pour Tristan la vérité est toute autre...

"On m'a fait partir !"

Dans cette dixième saison anniversaire des Anges tournée à Los Angeles, Tristan ne s'attendait pas à partir si tôt. rrivé au terme de son projet professionnel, le jeune cascadeur a dû plier bagage le jour même de la venue de Fabrice, afin de "laisser sa place à un autre ange". Interviewé par Sam Zirah, Tristan dévoile les vraies raisons de son départ : "Je ne suis pas à la place de la prod [VIDEO], mais c'est vrai que je trouve que je suis parti très précipitamment ! Je ne m'y attendais vraiment pas, et j'avais encore beaucoup de choses à montrer" a-t-il confié au Youtubeur avant d'ajouter : "On m'a fait partir parce que j'esquivais toutes les embrouilles ! Ma nature est d'aller parler avec tout le monde et d'être gentil. Peut-être que la production voulait plus d'histoires d'amour, de disputes, d'amitié."

"J'étais dégoûté de la vie"

Quand Sam Zirah interroge Tristan sur son expérience dans Les Anges 10, Tristan fait d'étonnantes révélations sur les candidats [VIDEO] : "C'est la première fois de ma vie que je me suis vu d'humeur changeante ! Je me suis levé certains jours 'en mode dégoûté de la vie', ce qui ne m'arrive jamais. L'atmosphère de la maison s'est fait envahir par les mauvaises 'vibes' de certaines personnes."

Celui qui n'est pas un habitué des tournages de télé-réalité, avoue que certains candidats jouent un rôle devant la caméra et balance des noms : "J'ai eu de vraies conversations avec de vraies personnes comme Sarah Van Elst, Shanna ou Maddy. En revanche, d'autres sont différentes in et off caméra".

On se doute que Tristan parle d'Adrien Laurent taclé par son ex Elsa Dasc [VIDEO] et Vincent Queijo, avec qui le feeling n'est pas du tout passé. Le jeune candidat a été souvent qualifié d'"arrogant, prétentieux et narcissique".

Une seule question nous taraude, Tristan a-t-il réellement été engagé par le réalisateur à Los Angeles ? Ou la prod lui a-t-elle fait miroiter cette "promesse d'embauche" pour le faire partir sans encombre ?