Si les mauvaises langues se plaisent à dire que la télé-réalité est en déclin depuis quelques années, une émission rencontre pourtant un franc succès depuis... 17 ans ! Il s'agit de Koh Lanta, un programme d'aventure et de survie qui met en scène des rescapés (inconnus du grand public) échoués sur une île déserte depuis le 4 août 2001. Cette émission adaptée de la version américaine Survivor diffusée le vendredi soir sur TF1, a toujours généré de fortes audiences (jusqu'à 5 millions de téléspectateurs). Malgré l'arrêt subit de la saison 13 suite à la mort d'un candidat et le suicide du médecin, l'émission, très sollicitée par le public, reviendra en force en 2014.

Mais aujourd'hui, un autre événement tragique a entraîné la suspension de la 19e saison du jeu. Alors, que s'est-il vraiment passé sur le tournage ? Blasting News fait la lumière sur cette affaire !

Agression sexuelle ou bagarre violente ? La rumeur enfle !

Le tournage de la prochaine saison de Koh Lanta [VIDEO], qui était en cours aux îles Fidji, a été subitement interrompu au bout du 4ème jour à la suite d'un "incident grave extérieur au jeu qui a éclaté entre deux candidats" a indiqué Adventure Line Productions dans un communiqué ce vendredi matin.

Dans les premières heures qui ont suivies, les réseaux sociaux se sont affolés et plusieurs témoignages de (faux) candidats y ont fleuri.

Au départ, il est question d'une violente bagarre entre deux candidats, qui se seraient battus à coups de machette. Mais très vite, la vérité semble éclater... Selon les informations d'Europe 1, l'arrêt du tournage de Koh Lanta [VIDEO] 2018 serait dû à un événement encore plus grave : une tentative de viol d'un candidat sur une autre candidate sur le camp, dans la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage. Une information également relayée par Thierry Moreau qui a déclaré sur CNEWS qu'un garçon a bien agressé sexuellement une fille.

De son côté, Alexia Laroche-Joubert, la productrice de l'émission, fait une mise au point et annonce dans un communiqué que "les faits d'agressions sexuelles sont formellement contestés par le concurrent concerné." Cette fois, c'est dit, il s'agit bien d'une affaire de tentative de viol sur une candidate et non d'une bagarre entre deux aventuriers.

L'affaire Koh Lanta jugée en France ?

Si ALP, la société de production ne souhaite pas donner d'avantage de détails sur le drame qu'il s'est produit sur l'île du Pacifique, elle donne toutefois libre court aux protagonistes de s'exprimer. Ce vendredi 11 mai, les deux candidats ont pris un vol retour vers la France où la justice française, compétente pour les ressortissants français même si les faits se sont passés à l'étranger, tentera de d'éclaircir les causes de cette agression sexuelle dans le cadre d'un jeu télévisé.

Nous attendons avec impatience le retour des deux candidats, qui s'exprimeront sur cette sordide affaire qui entache l'une des émissions phare de la télé-réalité française. Affaire à suivre donc !