Jude Law, qui incarne Dumbledore dans Les Animaux Fantastiques 2 [VIDEO], évoque très clairement la sexualité de son personnage. Dans le deuxième volet de la saga dérivée d'Harry Potter, on découvre un Albus Dumbledore dans sa jeunesse, à l'époque où celui-ci était encore professeur de Défense contre les forces du mal à Poudlard. On peut notamment y découvrir brièvement sa relation avec le grand méchant de cette nouvelle saga : Grindelwald, incarné par Johnny Depp.

Jude Law aimerait que son personnage occupe une place centrale dans la suite

Toujours écrit par J.K. Rowling, la mère de la célèbre saga Harry Potter, le deuxième volet des Animaux Fantastiques dévoile bien plus de liens avec la saga originale que son prédécesseur.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Véritable carton au box-office, la suite des Animaux Fantastiques s'achève sur une note prometteuse et nous laisse entrevoir une nouvelle suite dans laquelle l'histoire de Dumbledore sera plus profondément abordée.

Lors de la sortie du film, Jude Law a eu l'occasion de s'exprimer au New York Times sur son personnage.

Il a ainsi expliqué que ce n'était pas facile de se mettre dans la peau d'un personnage aussi emblématique, mais surtout qu'il y a une immense pression compte tenu de la supposée sexualité de Dumbledore. Jamais abordée dans les Harry Potter, l'orientation sexuelle du célèbre sorcier pose de nombreuses questions dans ce nouveau volet des Animaux Fantastiques [VIDEO]. Même si le thème n'est pas clairement abordé, on imagine très bien que le prochain film, qui devrait d'autant plus mettre en lumière Dumbledore, nous en dira plus sur celui qu'on ne présente. Jude Law est confiant, et affirme même que "le monde est prêt" pour un Dumbledore ouvertement gay.

L'orientation sexuelle de Dumbledore au grand jour dans le 3ème film

Ce serait une grande première dans un film estampillé Harry Potter, et ce point sur Dumbledore n'a jamais été vraiment éclairci jusqu'en 2007, lorsque J.K. Rowling elle-même l'évoquait, mais n'y est jamais revenue.

Bien sûr, pour Jude Law, l'orientation sexuelle ne définit pas nécessairement Albus Dumbledore en tant que personne.

"Ce film ne parle pas de son homosexualité. Cependant, cette relation est certainement un élément déterminant de sa personnalité et de ses objectifs. Je ne pense pas non plus que ce soit quelqu'un qui ait donné son coeur à beaucoup de gens. Les séquelles de leur relation (ndlr : celle entre Dumbledore et Grindelwald) l'ont certainement ébranlé."

Alors que la confrontation entre Dumbledore et Grindelwald dans le prochain volet des Animaux Fantastiques est désormais inévitable, on reste curieux de voir la façon dont J.K. Rowling va s'attaquer à une telle relation dans l'histoire des films. Quoi qu'il en soit, développer davantage le personnage de Albus Dumbledore dans le prochain film reste une idée bienvenue, alors que celui-ci est resté à la marge dans le dernier film en date.