Après un énième règlement de compte avec Samantha Jacquelinet, un nouveau scandale vient entacher le couple Mélanie Da Cruz et Anthony Martial ! Rappelez-vous, il y a à peine quinze jours, Samantha, l'ex d'Anthony, accusait Mélanie d'avoir été la maîtresse du footballeur alors qu'ils étaient toujours en couple. Une ultime provocation qui avait forcé l'ex-candidate de télé-réalité et l'attaquant de Manchester à balancer toute la vérité sur Samantha.

Publicité
Publicité

Alors que le calme était revenu au sein du couple, c'est le magazine britannique The Sun qui a lâché une bombe hier en publiant un article intitulé : "Anthony Martial, l'as de Manchester United, a envoyé des sextos à un mannequin alors que sa chérie était enceinte". Cette polémique, qui a déjà fait le tour de web, n'a pas manqué de faire réagir Anthony Martial qui s'est défendu. Quant à Malika, elle réplique et renvoie un joli tacle à son supposé amant !

Anthony aurait trompé Mélanie enceinte de huit mois

C'est au Hobo, un club parisien, qu'Anthony aurait rencontré Malika Semichi. Cette jeune mannequin française âgée à l'époque de 19 ans, aurait tapé dans l’œil du footballeur star. "J'étais sortie avec des amis. Anthony Martial était assis à une table à côté de la nôtre et me regardait. Je suis allée lui parler et nous avons danser ensemble. Il était très nerveux, car il avait peur qu'on nous voit ensemble", a confié la jeune femme au tabloïd anglais.

Publicité

Très vite, la température monte entre les deux qui auraient échangé leurs comptes Snapchat avant de se quitter. "Anthony m'a envoyé un message le lendemain, et presque tous les jours pendant les deux semaines qui ont suivi", ajoute-t-elle.

Selon Malika, le chéri de Mélanie Da Cruz lui aurait envoyé un sexto dès le lendemain de cette folle nuit et des photos coquines de lui, depuis son hôtel The Lowry à Manchester. La jeune mannequin raconte que leurs échanges de messages est passé de "selfies débiles" et des photos de plus en plus hot jusqu'à ce qu'Anthony lui demande même de faire "un plan à trois".

Malika affirme qu'Anthony commençait à s’intéresser beaucoup à elle et lui posait "des questions de plus en plus personnelles". Mais la mannequin savait que l'attaquant de Manchester avait une petite amie enceinte de huit mois... "J'ai essayé de garder ça en tête", confie-t-elle à The Sun.

Voici à quoi ressemble Malika (faites défiles pour voir les photos) :

Malika Semichi poursuit son récit et confesse au magazine qu'elle et Anthony ont bien continué leurs conversations chaudes durant deux semaines : "Il voulait qu'on se rencontre et que je vienne le voir à Manchester pour que personne ne nous voit, car il avait très peur que sa copine le découvre. Je l'ai diverti un peu parce que je l'aimais tellement ! Mais, je savais que c'était mal..." avoue la jeune femme qui a admis que si les circonstances étaient différentes, elle aurait continué une relation avec lui.

Publicité

Après le scandale, Anthony et Malika réagissent !

Après la publication de ce témoignage dans The Sun, l'information, qui pourrait ternir la réputation d'Anthony, a fait le tour du web en un rien de temps. Agacé par cette rumeur qui porte préjudice à son couple, Anthony Martial a décidé de rapidement sortir du silence. Sur son compte Instagram, il publie un tendre message adressé à Mélanie : "Il y’aura toujours des gens mauvais, jaloux dans ce monde qui seront prêt à raconter des tas de conneries pour pouvoir exister mais grâce à dieu je sais sur quel chemin je vais avec la meilleure à mes côtés @melaniedacruzzoff"

De son côté, Malika, qui a sévèrement été critiquée par les internautes qui la soupçonnent d'avoir inventé cette histoire pour le buzz, a immédiatement réagi à ce message.

Publicité

"Lorsqu'une histoire comme ça est publiée et fait l'objet des gros titres des journaux internationaux, c'est qu'il y a eu des preuves apportées qui sont irréfutables. (...) Les journaux ont décidé de ne pas tout afficher car il y a une vraie enquête derrière, vous seriez d'ailleurs choqués ! Je ne peux pas les afficher sur mes réseaux sociaux, ce n'est pas dans mes droits et on risquerait de m'accuser de violation de vie privée et d'atteinte à l'image d'autrui." se défend-elle via Snapchat.

Et pour conclure, la supposée maîtresse d'Anthony Martial finit par un joli tacle adressé à son amant : "Ton texte est aussi médiocre que tes performances sexuelles. Pose-toi la question de pourquoi je n'ai pas voulu te revoir une seconde fois." De cette manière, Malika reconnaît qu'ils auraient bien eu une relation intime.

Lire la suite