Il arrive de plus en plus fréquemment que des candidats de télé-réalité se rendent en Tunisie, mais pas forcément pour des vacances. Les agences de tourisme médical spécialisées dans la chirurgie esthétique les invitent régulièrement dans leurs locaux afin de faire la promotion de leurs services et attirer des clients français. Au programme : rencontre avec les chirurgiens et les patients, visite de la clinique, de l'hôtel et découverte des activités proposées, le tout immortalisé sur les comptes Snapchat et Instagram des stars du petit écran.

C'est ce qu'on fait cinq Marseillais la semaine passée.

Le 25 octobre dernier, Julien Bert avait accepté l'invitation de l'une de ces agences, et nous avait fait vivre sa nuit d'angoisse alors qu'il était bloqué à l'aéroport de Tunis. Sans explication, le candidat avait passé 15 heures au poste de douane de l'aéroport, enfermé dans une petite salle. Armé de son téléphone portable, il avait fait vivre en live ses péripéties à sa communauté avant de finalement rebrousser chemin pour rentrer en France.

A l'époque, un certain flou avait entouré cette fâcheuse mésaventure, même si de nombreux internautes se sont doutés que Julien avait été refusé sur le sol tunisien sur fond de guerre entre les deux principales agences de tourisme médical. L'une aurait réussi à bloquer l'invité de l'autre.

Julien soupçonné par la police tunisienne

Ce mardi 15 janvier, Julien a refait une tentative d'entrée en Tunisie, cette fois-ci accompagné d'Illan (10 Couples Parfaits, La Villa des Coeurs Brisés 4).

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Les Marseillais

Mais alors que ce dernier n'a visiblement eu aucun problème pour passer la douane, l'ex de Carla Moreau a de nouveau été stoppé par les autorités locales : "Si quelqu'un connait une personne haut placée en Tunisie ou à l'ambassade de France en Tunisie, qu'il le contacte car ce n'est pas normal de ne pas pouvoir faire ce qu'on veut ici", a-t-il commencé à publier par écrit sur ses réseaux sociaux, avant d'enchaîner en vidéo.

Accompagné d'une responsable de l'agence de tourisme médical devant l'accueillir, il explique : "Je viens un peu de m'embrouiller avec un policier, et il fallait peut-être pas que je parle comme ça. (...) Du coup, ils me vont attendre parce que je me suis énervé. A chaque fois, c'est la même. J'adore les Tunisiens et la Tunisie pourtant !".

Retour forcé en France

Quelques minutes plus tard, il annonce avoir été mis au courant de ce qui lui est reproché.

Mais ne pouvant pas s'exprimer pour le moment, c'est Aqababe qui nous en dit plus. Ce dernier a expliqué que l'agence concurrente aurait lancé une rumeur à son sujet : il aurait pratiqué des actes pédophiles et se serait livré à des pratiques sexuelles en public. Ce qui serait totalement faux.

Conséquence, les autorités tunisiennes ont remis Julien dans un avion, direction Paris. Arrivé en France en pleine nuit, le jeune homme a ensuite dû louer une voiture et faire cinq heures de route pour regagner son domicile à Saint-Etienne, où il a récemment été la cible d'actes de vandalisme.

Mais il n'a pas oublié de rassurer sa communauté, en promettant des explications détaillées dans les heures à venir.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite