Mardi 19 février, le monde de la Mode se retrouve orphelin. Karl Lagerfeld, le créateur allemand de génie, décède à l'hôpital Américain de Paris. Le Kaiser avait en effet un âge avancé, mais rien ne laissait entendre qu'il pourrait rendre son dernier souffle. Absent du défilé Chanel en janvier dernier, une grosse fatigue avait simplement été évoquée. Personne donc ne s'inquiétait réellement autour de l'état de santé de l'homme au look reconnaissable.

Publicité
Publicité

Pour beaucoup, l'âge du directeur artistique de Chanel est la raison de sa mort. Or, nous apprenons aujourd'hui de quoi est réellement décédé Karl. Le Daily Mail détiendrait en effet cette information. Comme ils l'ont annoncé, le créateur allemand serait mort d'un cancer du pancréas.

Karl Lagerfeld n'a jamais parlé publiquement de sa maladie

Le cancer du pancréas est dû à la formation d'une tumeur maligne, soit la prolifération de cellules cancéreuses qui peuvent par la suite se propager dans tout l'organisme.

Ce cancer touche généralement les hommes et femmes de plus de 50 ans. Âgé de 85 ans, Karl Lagerfeld serait décédé des suites de ce cancer.

Jamais celui qui était également photographe et éditeur n'a partagé publiquement sa maladie. D'après ses proches, il s'est battu en silence avec beaucoup de force. Il aurait vécu l'annonce de ce cancer comme un gros choc, lui qui a toujours mené une vie très saine, loin des excès du monde dans lequel il gravite. Les seuls signes annonciateurs de cette maladie sont les dernières apparitions publiques du Kaiser, où il semblait amaigri.

Publicité

Des critiques sur Karl Lagerfeld depuis sa mort

Les mondes de la mode, de la musique et du cinéma se sont exprimés avec tristesse après l'annonce du décès du créateur de haute couture. Mais certaines voix se sont aussi élevées, rappelant que l'homme de mode avait tenu des propos parfois très désobligeants à l'égard de la femme.

Il n'avait pas hésité à critiquer ouvertement des femmes physiquement (il s'était exprimé au sujet du poids de la chanteuse Adèle, la considérant comme trop grosse) et considérait que seules les mannequins grandes et élancées méritaient de porter des vêtements de luxe: "ce n'est pas la mode qui doit se plier au corps des femmes mais le corps des femmes qui doit se plier à la mode".

Des mannequins qu'il trouvait généralement stupides : "Je me souviens d'une créatrice qui disait que ses robes étaient portées uniquement par des femmes intelligentes. Évidemment, elle a fait faillite".

Cependant, cela ne vient que légèrement ternir l'hommage qui lui est rendu à travers le monde. Le monde de la mode perd un grand Monsieur, et est désormais orphelin de ses brillantes idées.

Lire la suite