Si les aficionados de télé-réalité aiment tant Jessica Thivenin, c'est sûrement grâce à son franc-parler. L'épouse de Thibault Garcia connaît les ficelles du métier et sait parfaitement comment faire le buzz lors des tournages. Mais la candidate emblématique des Marseillais sait aussi comment faire parler d'elle en dehors des émissions. Récemment, c'est par le biais d'un livre qu'elle a écrit qu'elle se confiait.

Si la sortie d'un livre dans le petit monde de la télé-réalité n'est plus un événement en soi (Nabilla, notamment, est déjà passée par là), cela permet toujours aux spectateurs d'en apprendre plus sur leurs candidats préférés. A l'occasion de la sortie de cet ouvrage, Jessica avait notamment ouvert son coeur en parlant de son passé de femme battue. Pour PureBreak, elle a accepté de revenir sur un autre thème du livre : la dépression entre les paillettes, l'argent et les soirées.

"Je n'avais plus envie d'être connue, je n'avais plus envie de ma vie"

La démocratisation des réseaux sociaux a changé la télé-réalité. A l'époque du Loft Story, les téléspectateurs ne pouvaient pas déverser leur amour ou leur haine pour les candidats en direct. Et ceux-ci n'avaient pas non plus accès aux pensées des téléspectateurs. Désormais, chacun peut donner son avis (souvent sous couvert d'anonymat) et les candidats ont libre accès à ces éloges ou critiques.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Les Marseillais Femmes

C'est pour cette raison que Jessica Thivenin a supprimé son compte Twitter, pour ne plus avoir à subir les critiques qu'elle reçoit quotidiennement sur les réseaux sociaux : "J'ai supprimé Twitter et je vais beaucoup mieux. C'est le pire réseau social. Je me levais le matin en me demandant ce qu'on allait me dire aujourd'hui (...) Ils te détruisent, ils te mettent le moral à zéro. Ça m'est déjà arrivée d'aller vomir à cause des commentaires. On n'essaie de ne pas faire attention, mais c'est pesant".

Des propos particulièrement durs qui prouvent bien que la violence verbale peut avoir des conséquences terribles sur le moral des personnes visées. Des conséquences qui peuvent être tragiques. Jessica évoquant même ses envies de suicide.

"Les réseaux sociaux sont une horreur"

En effet, on pourrait considérer les critiques que reçoivent quotidiennement les candidats de télé-réalité comme du cyber-harcèlement. Et alors que beaucoup de personnes souhaitent faire de la télé-réalité, Jessica les met en garde.

"Il n'y a pas que des bons côtés dans la télé-réalité. Il y a des côtés très difficiles, il y a beaucoup de critiques, de haters, il faut être fort psychologiquement et mentalement (...) Un jour, je n'avais plus envie d'être connue, j'avais plus envie de ma vie. Je suis allée voir mes parents dans leur lit en leur disant 'j'ai envie de mourir'".

Jessica se confie en toute honnêteté et n'a jamais nié que la mentalité française l'avait en partie poussée à quitter la France pour s'installer à Dubaï.

En espérant que ce discours fera réfléchir les personnes sur internet qui, par leur médisance, peuvent détruire psychologiquement des personnes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite