Placé en garde à vue suite à une plainte pour viol sur fond de consommation de stupéfiants, l’artiste a pu regagner son domicile hier soir après avoir été entendu par la police du 3eme arrondissement de Paris. Son accusateur, toujours en garde à vue, a fini par se rétracter.

Son accusateur avoue avoir menti

Pierre Palmade a été placé en garde à vue dans un commissariat de Paris, jeudi 11 avril au matin. C'est semble-t-il à la suite d'une nuit où alcool et cocaïne auraient été consommés en excès que l'affaire a pris une tournure nettement moins amusante pour le comédien.

Publicité
Publicité

D'après le Parisien, Abdelhamid H, un jeune Algérien sans-papiers âgé de 19 ans rencontré dans une discothèque, aurait accusé l'humoriste de faits de viol avant d'avouer à la police avoir menti. L'artiste aurait invité le jeune homme à son domicile du 3eme arrondissement. Les 2 hommes auraient consommé de l'alcool et de la cocaïne avant d'avoir une relation sexuelle. Aucune charge n'a été retenue contre celui qui s'apprêtait à reformer La troupe à Palmade après 2 ans d'interruption.

Publicité

L'appartement du comédien ravagé

C'est l'humoriste lui-même qui aurait appelé les policiers car son appartement aurait été ravagé par le jeune homme. À l'arrivée des forces de l'ordre, Abdelhamid H. aurait accusé le comédien de viol afin de justifier la violence de son comportement. La confrontation entre les 2 protagonistes de l'affaire n'a pas eu lieu et la plainte déposée contre Pierre Palmade a été classée sans suite. Selon le parquet de Paris, l'enquête n'est cependant pas terminée.

La garde à vue de l'auteur de ces dégradations était toujours en cours dans la nuit de jeudi à vendredi. Abdelhamid H. s'en serait également pris physiquement au comédien qu'il aurait menacé de mort.

Pierre Palmade et ses addictions

Souffrant d'une dépendance à l'alcool et à la cocaïne depuis de nombreuses années, ce n'est pas la première fois que l'humoriste a affaire à la justice pour des faits similaires. En 1995, ce dernier avait déjà été présenté devant un tribunal pour usage de stupéfiants.

En 2017, dans les colonnes du magazine Gala, il avait d'ailleurs confié : "On ne guérit jamais de l'addiction". Pierre Palmade avait aussi avoué qu'il consommait des produits stupéfiants pour apaiser ses nombreuses angoisses ainsi que pour s'apaiser. Jeudi 11 avril, de la cocaïne aurait été saisie à son appartement. Des analyses sont en cours et on ignore encore s'il sera poursuivi pour détention et usage de stupéfiants.

Une biographie de l'artiste de 51 ans devrait sortir en librairie le 2 mai prochain.

Publicité

"Dites à mon père que je suis célèbre" devrait être publiée aux éditions Harper Collins et on peut regretter de ne pouvoir y lire la version du comédien quant à cette triste affaire.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite