Jessica Thivenin est enceinte et il s'agit pour elle d'une première. Elle découvre son corps tous les jours, apprend à le connaître et souffre comme beaucoup de Femmes d'effets secondaires comme des nausées, des vomissements ou des boutons qui apparaissent sur le corps. La jeune femme se livre sans tabou et expose sa vie de jeune femme enceinte.

Mais comme énormément de femmes à travers le monde, sa grossesse ne se passe pas calmement.

Publicité
Publicité

Si certaines ne souffrent d'aucune contrariété, d'autres, comme Jessica, doivent affronter des effets indésirables qui sont très durs à gérer et qui peuvent être graves. Dernièrement, Jessica a dû se faire opérer puisqu'elle avait des contractions prématurées. Elle s'explique sur Snapchat pour rassurer les internautes.

Jessica a subi une opération de cerclage

L'opération du cerclage du col de l'utérus est courante mais nécessaire et fait souvent peur aux futures mamans.

Publicité

Cette opération devient capitale lorsque le col de l'utérus est trop ouvert et risque de provoquer des fausses couches ou un accouchement prématuré. Le col de l'utérus est supposé resté fermé pendant neuf mois pour assurer une grossesse normale. S'il est trop ouvert à plusieurs mois du terme, on propose aux futurs parents cette opération.

Jessica s'explique sur Snapchat et avoue ne pas savoir qu'elle avait des contractions.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Les Marseillais

Après l'opération, elle a l'interdiction formelle de toucher son ventre : "C'est dur de pas pouvoir toucher son bébé, il bouge et j'ai pas le droit de le toucher car ça peut déclencher des contractions".

"Je vais être honnête, je ne différenciais pas les contractions du bébé qui bouge. Le bébé bougeait et ça me déclenchait des contractions. Maintenant je vois la différence, mais au début pas du tout. Je me rendais pas compte. J'en ai eu pendant trois semaines sans m'en rendre compte. Pour moi les contractions c'est la fin de la grossesse donc je pensais juste que ça bougeait que c'était le bébé".

"Ça me faisait une boule en bas du ventre"

"J'ai pas su voir la différence et j'ai laissé faire pendant trois semaines. Il ne reste plus qu'un centimètre de mon col, c'est moi, je me suis pas rendu compte. C'est ma première grossesse, j'apprends à connaître mon corps. Quand j'ai appris tout ça je me suis mise à pleurer, pendant deux jours j'étais pas bien, je me suis dit "je suis nul". On va attendre maintenant".

Jessica est en bonne santé et son col a retrouvé une ouverture normale pour son cinquième mois.

Publicité

Comme elle l'explique, elle sait faire la différence entre son bébé qui bouge et les contractions désormais, mais doit éviter de le toucher pour ne pas provoquer d'autres contractions. Son témoignage peut certainement encourager d'autres femmes qui expérimentent une première grossesse à parler à leur médecin pour ne pas faire la même erreur.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite