La vidéaste transgenre Nikita Dragun a posté une vidéo sur Youtube il y a quelques semaines où elle évoque sa déception suite à sa relation avec participant Michael Yerger. Il a depuis réagit en donnant sa version de l’histoire, mais qui peut-on croire ?

Un chagrin d’amour pour Nikita

Dans la vidéo "I got my heart broken", Nikita Dragun explique avoir contacté Michael afin qu’ils fassent semblant d’être en couple, dans le but de booster leur popularité respective sur les réseaux sociaux.

Elle précise que la relation qu’ils entretenaient alors était purement professionnelle. Elle avoue qu’elle se sent aujourd’hui coupable d’avoir mentit à ses followers à ce sujet. Néanmoins, Nikita confesse qu’au cours du temps elle a commencé à ressentir de véritables sentiments pour son faux petit-ami . Elle a donc décidé de lui en faire part tout en sachant que sa transidendité pouvait potentiellement poser problème pour lui.

Elle explique qu’ils ont entretenu une relation passionnée mais en demi-teinte car, elle n’a jamais été clairement définie. Le début de leur liaison n’a pas mis fin à leur collaboration. Michael Yerger aurait, selon Nikita, rompu en s’affichant avec une autre femme sur Instagram, tout en lui avouant que leur relation n’a pour lui jamais été réelle. Ils ont alors arrêter de travailler ensemble. La vidéaste, encore affectée par cette rupture, raconte que cette histoire a eu un impact important sur son estime d’elle-même.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Femmes

Elle déclare avoir douté de la réalité des sentiments qu’elle ressentait et de la nature de sa relation avec Michael. Elle dit s’être sentie stupide et avoir penser qu’elle aurait fantasmé une relation qui lui paraissait pourtant bel et bien réelle. Elle révèle également s’être sentie, sur le moment, diminuée et invalidée par le fait que Michael soit désormais en couple avec une femme cisgenre. Elle confie qu’en tant que femme transgenre, elle s’est sentie blessée par le fait de se voir délaissée pour une femme qui n’a pas à défendre son identité de genre. Elle affirme à la fin de sa vidéo s’être remise de cette séparation et souhaite aller de l’avant.

Une relation purement professionnelle ?

À la suite de cette publication, et à travers une story Instagram, Michael déclare avoir été aveuglé par la célébrité qu’une collaboration avec Nikita pouvait lui apporter. Leur relation a toujours été pour lui professionnelle. Il précise qu’elle et son équipe l’ont approché, avec pour argument la popularité et l’argent qu’ils gagneraient en travaillant ensemble, ce qu’ils n’avaient de cesse de lui rappeler.

S’exposer avec elle lui apportait beaucoup et une interdépendance se serait créée à ce moment-là sans qu’il ne l’ait réellement souhaité. La pression sur lui se serait accentuée lorsqu’un autre style de vie s’offrait à lui et a, selon ses dires, affecté son sens du discernement. Il affirme s’être sentit de plus en plus mal au moment où l’accord entre lui et l’influenceuse a inclut des rapprochements physiques et quand son équipe et elle faisaient en sorte qu’ils passent du temps seul à seul.

Il aurait donc tout fait pour éviter Nikita, sans pour autant rompre le contrat qu’ils avaient passé. En considérant l’importante fan base de la vidéaste, et la célébrité qu’il avait acquise grâce à elle, il estime qu’il était difficile pour lui de partir. Il souligne que l’influenceuse avait également tendance à le rabaisser car l’audience de Michael était bien moindre par rapport à la sienne. Il précise que la photo postée sur Instagram avec son actuelle compagne n’avait pas pour but de mettre un terme à sa relation avec Nikita, mais une simple photo avec une femme qui est importante pour lui. Il soutient que la vidéaste n’a jamais vraiment été claire sur la nature de ses sentiments, et qu’en acceptant les projets qu’elle lui proposait, il était forcé de lui faire vivre le fantasme d’une relation. Il déclare qu’il a tout autant de torts dans cette histoire que Nikita et que toute cela n’est qu’un malentendu

Un scandale largement commenté

Ces publications n’ont pas manqué d’être largement partagées et interprétées. Parfois en réaction de soutien à Nikita ou à Michael. Dans les commentaires de la vidéo de l’influenceuse, de nombreux abonnés relèvent ne pas être surpris de la tournure des évènements compte tenu de l’aspect financier en jeu dans la relation entre Nikita et Michael. Mais aussi, dans une autre mesure, des commentaires de haine transphobe ont été adressés à Nikita Dragun. L’histoire a aussi exposé la nouvelle compagne de Michael à de vives critiques.

Une authenticité manufacturée

Bien qu’étant une pratique courante des personnalités publiques, qu’elles travaillent dans le divertissement ou non, la mise en scène de soi semble particulièrement délicate chez les influenceurs. Ces derniers entremêlent constamment vie privée et vie publique à un point qu’il peut être difficile de séparer la réalité de la fiction, tant leur travail brouille les pistes. Cela paraît particulièrement probant pour le cas de Nikita et de Michael. Il existe, au-delà de la réalité concrète d’une vie professionnelle fondée sur la publicité de son image, une confusion constante entre une personnalité numérique fantasmée et la perception de soi hors ligne. Il est donc aussi problématique pour les followers de faire la distinction entre le vrai du faux, ce qui amène non seulement à des spéculations, mais aussi parfois à des abus. Dans ce cas précis, ce qui paraît fascinant, c’est l’impossibilité totale de séparer le vrai du faux. À travers les différents récits de Nikita et de Michael, cela est peut-être aussi avéré pour les premiers concernés par cette polémique.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite