Marc Blata ne dit peut-être rien mais si vous êtes un fan de télé-réalité, son visage ne vous est pas inconnu. Le jeune homme était en effet sur les écrans de W9 dans La Belle et ses Princes presque charmants. Le séducteur n'était pas reparti au bras de Marine Boudu et est depuis tombé dans l'oubli. Mais le jeune homme revient sur le devant de la scène depuis quelques jours mais pas grâce à une émission, cette fois-ci.

Marc se contente d'accuser plusieurs candidats. Parmi les critiques qui reviennent et dans lesquelles se retrouvent plusieurs personnes, leur proximité supposée avec un homme politique, leader d'un parti raciste et islamophobe. Marc Blata accuse Magali Berdah de subventionner ce même parti et d'avoir demandé à Julien Tanti et Kévin Guedj d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux. L'agent a décidé de réagir à chaud et de ne pas laisser cette histoire s'envenimer. Elle nie évidemment toutes ces accusations et parle de diffamation.

Il n'y a aucune preuve selon Magali Berdah

Très active sur les réseaux sociaux - c'est la base même de son métier - l'agent des stars de télé-réalité s'est empressé de répondre pour donner sa version des faits. Non, Magali Berdah n'est en aucun cas proche d'un parti politique. Si elle ne revient pas sur les reproches faits à ce parti (islamophobie, racisme), elle se contente simplement de dire qu'elle ne donne pas son argent à des politiques et qu'elle ne fait pas la promotion puisqu'elle se fiche de la politique :

"Est-ce que j'ai la tête de quelqu'un qui s'occupe de politique ? Non. J'ai autre chose à foutre. Je finance rien du tout. Je ne financerai jamais de parti politique. Pour être honnête avec vous je ne suis même pas inscrite sur une liste électorale et je ne vais pas voter. C'est pas bien, on vous dit tous de voter. Voter c'est important. Mais je ne le fais pas car je n'ai pas le temps. Je ne m'intéresse pas à ça. Bien ou pas bien, je ne sais pas. Mais je ne participe à aucun mouvement politique. Je ne finance aucun mouvement politique, encore moins. Je ne sais même pas à quoi il sert, ce qu'il revendique".

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Femmes

On chercherait à lui nuire pour faire du buzz

Magali Berdah est une habituée, elle reçoit souvent de nombreuses menaces. Il y a quelques mois, son embrouille avec le blogueur Aqababe aurait pu lui coûter sa carrière. Mais la femme d'affaire ne se laisse pas marcher dessus et répond sans détour. Pour elle, on cherche juste à la déstabiliser pour du buzz :

"Pour clarifier les choses, il y a beaucoup de gens qui veulent faire du buzz, qui veulent exister et raconter des conneries pour inciter à la haine. Vous pouvez vous renseigner. Ces gens-là ne donneront jamais de preuves car il n'y en a pas, c'est pas possible. C'est dommage car il y a des gens qui veulent exister et vivre en faisant de la diffamation pour faire des histoires. Moi je suis personne pour vous dire d'aller dans ce parti-là, ça ne m'intéresse pas".

Celle que l'on retrouve à la télévision dans Touche pas à mon poste semble vouloir mettre un point final à cette polémique, en attendant - peut-être - la réponse de son détracteur.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite