Maman depuis un peu plus de 5 mois maintenant, Anaïs Camizuli n'a pourtant jamais voulu montré le visage de sa progéniture. Si ce choix est compréhensible, il déplaît fortement à certains internautes, qui s'en prennent au bébé. Après des insultes, la jeune femme est montée au créneau et a décidé de réagir pour faire comprendre les choses aux gens.

Préserver sa fille coûte que coûte

Le 25 juillet 2019, c'est surement le jour qui a changé la vie d'Anaïs Camizuli. En effet, la candidate de télé-réalité a accouché d'une petite fille, qu'elle appellera Kessi.

Depuis la naissance de sa fille, la jeune femme essaie de partager ses moments de bonheur avec son bébé et sa nouvelle vie de maman, mais elle a décidé de prendre le soin de préserver le visage de sa petite (en mettant des émoticônes notamment sur son visage). Une discrétion qui a été bien prise par certains, mais mal prise par d'autres. Et d'ailleurs, la petite se retrouve être la cible de moqueries et même d'insultes.

À bout, l'ancienne candidate de Secret Story a décidé de prendre la parole et de pousser un gros coup de gueule à ce sujet.

Ainsi, ce jeudi, Anaïs Camizuli a commencé par répondre aux personnes qui demandent pourquoi mettre un smiley sur le visage de son bébé en déclarant qu'elle est une personne qui n'affiche de base pas sa vie, qu'elle avait fait pareil pour son couple et qu'elle n'allait surtout pas changer maintenant. Elle poursuit ensuite en évoquant les messages d'insultes qu'elle reçoit sur sa fille et notamment un message qui a choqué la maman : "ta petite p*** a encore le temps de mourir".

Elle déclare que si elle avait eu la personne devant elle, elle "l'aurait mangé tout cru".

"Je laisse le bon Dieu se charger de vous"

Anaïs Camizuli termine son propos en indiquant que le visage de son bébé sera encore et toujours caché, que "ce n'est pas d'actualité" que de le montrer. Evidemment, la jeune femme met en garde l'ensemble des personnes qui lynchent sa fille en déclarant que tout le monde est humain et que de lire des messages graves, font mal.

Elle prévient également : "Que vous nous aimiez, ou pas, on s'en fout mais de là à souhaiter du mal à un bébé, je trouve ça très mesquin. Je laisse le bon Dieu se charger de vous."

On le sait, depuis quelques temps les stars de télé-réalité se plaignent du danger des réseaux sociaux et notamment des commentaires de haters. Récemment, c'est Jazz qu'on a pu voir en pleur en déclarant que la haine des réseaux a eu raison de sa grossesse (elle a fait une fausse couche). Elle suppliait ensuite les internautes de la laisser tranquille et de s'occuper d'eux-même. Espérons que ce genre de chose n'arrivent pas plus à l'avenir.

Ne manquez pas notre page Facebook!