Encore un scandale venant de la famille Correia. En effet, depuis deux mois, les polémiques ne cessent de s'enchaîner concernant Jazz et Laurent. Entre l'accident de Cayden, leur bébé de neuf mois qui a failli se noyer dans la piscine, leur guerre avec Nabilla et Thomas Vergara et plus récemment la fausse couche de Jazz due au stress qu'elle subit au quotidien, le couple fait régulièrement les gros titres des médias people. Et un certain Nabil Elmoudni n'y est pas pour rien. Depuis plusieurs semaines, le Snapchatteur balance des rumeurs sur la JLC Family. D'ailleurs, pour lui, Jazz aurait inventé cette histoire de fausse couche le jour même où il allait démontrer qu'elle "trompait" son mari Laurent.

Du moins, elle serait toujours en contact avec son ex-petit ami incarcéré, et lui aurait versé 35.000 euros. Mais hier soir, Nabil est revenu sur un autre drame. Le braquage dont ils avait été victimes en France. Et pour lui, Jazz et Laurent auraient organisé une arnaque à l'assurance.

Jazz et Laurent à la tête d'un faux cambriolage ?

Le 9 avril 2018, Magali Berdah, l'agent des starlettes de télé-réalité, annonçait que Jazz et Laurent avaient été victimes d'un braquage avec armes à feu à leur domicile. L'ex-candidate des Anges et Chelsea, sa fille âgée de quatre mois au moment des faits, avaient été gazées et Laurent avait eu 52 points de suture après avoir reçu un coup de couteau. Les voleurs étaient repartis avec des vêtements et accessoires de marques de luxe et leur voiture.

Après deux jours de silence, Laurent avait remercié sa communauté pour leur soutien, puis dévoilé ses blessures.

Après ce drame, la petite famille a décidé de se mettre à l'abri en emménageant à Dubaï.

La suite, vous la connaissez... Mais en un an et demi, certains internautes ont commencé à avoir des doutes. En particulier depuis que Nana Poucave avait balancé que Magali Berdah, leur agent de l'époque, avait dit aux autres candidats de télé-réalité qu'il n'y avait aucune trace de l'hospitalisation de Laurent.

"C'est un mytho, il n'a pas de cicatrice", avait expliqué l'ex-blogueuse.

"C'est un coup monté !"

Aujourd'hui, cette histoire de cambriolage est une nouvelle fois remise en doute par Nabil. En guerre contre Jazz et Laurent, le jeune homme a souhaité récolter un maximum de preuves pour démontrer que le couple a organisé une arnaque à l'assurance. Et pour cela, il n'a pas hésité à contacter un des supposés cambrioleurs par téléphone.

Après avoir semé la zizanie entre Jazz et Laurent en révélant que la jeune maman était toujours en contact avec son ex, Nabil confie à ses abonnés que Jazz aurait versé de fausses larmes sur Snapchat après avoir perdu son bébé. "Quand elle s'est fait 'cambrioler', elle a aussi fait une story où elle était en larmes.

(...) C'est une grosse mascarade ! Ce braquage, ce n'était que du fake. L'affaire est toujours en cours, d'ailleurs quelqu'un était en prison et vient de sortir. Le procès aura lieu le 20 mars 2020 en jugement ouvert et Jazz sera obligée d'être là", annonce-t-il avant de nous en dire plus.

"Cette personne, je l'ai eue au téléphone. L'histoire qu'il me raconte n'a rien à voir avec l'histoire que Jazz a raconté à la France en pleurs dans sa story. Je vais rétablir sa vérité à lui", prévient Nabil avant de balancer des photos des jambes de Laurent sans aucune trace de sa cicatrice.

"Jazz et Laurent connaissaient déjà cette personne, car c'était leur fournisseur de poudre magique", balance-t-il avant de publier la conversation téléphonique avec l'agresseur présumé.

"Quand ils m'ont demandé de faire le coup, la petite avait quatre ou cinq mois. On l'a jamais touchée ! Jazz, on lui a mis une claque dans la bouche et Laurent nous a demandés de lui mettre des coups", raconte l'ex-prisonnier en précisant que le jeune papa s'était blessé sur le grillage devant chez eux.

"C'est un coup monté et il m'ont donné mon argent, 5000 euros. Il n'y a jamais eu d'armes, ni de gazeuse. (...) Ils me l'ont mise à l'envers. (...) Quand j'ai rencontré Jazz et Laurent, ils recherchaient une équipe pour faire une fraude à l'assurance. J'ai été cherché un de mes cousin et on a fait ce qu'il y avait à faire. On a rien pris, c'est eux qui ont gardé les bijoux. On les a remis à Lakdhar. Après Jazz m'a descendu sur les réseaux sociaux en disant qu'elle était contente que je sois au placard. Elle a fait en sorte que je ne sorte pas !", conclut-il.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!