Maëva, Carla, Kévin, Jazz, Laurent... La liste des personnalités issues de la télévision qui sont devenues influenceurs sur Instagram et qui se sont fait cambrioler est longue. Jazz et Laurent avaient été les premiers à communiquer à ce sujet, racontant comment ce vol qui s'était mal passé les avait traumatisés. Ils avaient justifié leur départ à Dubaï par ce sentiment constant d'insécurité, même chez eux.

Les influenceurs sont devenus une vraie cible pour les cambrioleurs. Premièrement, ils affichent pour la plupart l'étendue de leurs biens matériels sur les réseaux sociaux. Deuxièmement, ils se filment au quotidien, montrent leur maison, leur rue, leur ville.

Il n'est donc pas si difficile pour des personnes mal intentionnées de trouver leur localisation exacte et de savoir quand ils ne sont pas chez eux grâce aux réseaux sociaux. Magali Berdah ne faisait jusqu'alors pas partie de cette liste. Et pourtant, elle a connu trois cambriolages mais elle n'avait pas souhaité communiquer à ce sujet.

Magali Berdah a subi trois cambriolages en un an

Magali Berdah s'est expliquée toute heureuse sur les réseaux sociaux : la personne qui l'a cambriolée il y a quelques mois a été arrêtée. Mais elle est obligée d'en dire plus puisqu'elle avait décidé de garder secret ces cambriolages :

"Bon faut que je vous dise quelque chose. J’ai eu une bonne nouvelle hier. Je me suis fait cambrioler dans ma maison à Marseille en début d’année. On n’a pas dit que c’était chez moi car ça fait trois fois en un an. Mais ils ont arrêté la personne qui m’a cambriolée. Il s’est fait arrêter en train de cambrioler une autre maison et ils ont réussi à comparer les épreintes".

Tout comme les candidats qu'elle représente, Magali Berdah est devenue une cible privilégiée, elle qui a connu non pas un mais trois cambriolages.

Le cambrioleur de Magali Berdah retrouvé

La femme d'affaires peut être rassurée. Si elle sait qu'il est peu probable qu'elle retrouve les affaires dérobées, elle explique que psychologiquement, cela lui fait du bien de savoir que la personne derrière tout ça a été retrouvée, identifiée, et qu'elle ne pourra plus commettre de vols à l'avenir :

"Je sais que je ne récupèrerai rien mais je suis contente car la police ait fait son travail donc merci à la police de Marseille. Ça remonte le moral car quand on se fait dépouiller, quand on subit un traumatisme comme ça, le pire c’est pas savoir qui, pourquoi. Depuis le temps, mes affaires je ne les reverrai pas. Mais c’est surtout psychologique. Ça fait du bien, on reprend confiance".

Cette série en cours devrait convaincre les influenceurs de moins s'exposer ou à minima de sécuriser au mieux leur habitation.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!