Touche pas à mon poste est connue pour mettre en avant les vies privées de ses chroniqueurs. Alors que les téléspectateurs suivent avec intrigue la vie amoureuse de Gilles Verdez et ses ennuis avec sa compagne Fatou, ce fut au tour de Benjamin Castaldi de se confier sur ses problèmes ce mercredi 5 janvier. Un des sujets de débat de la quotidienne était : "Quand les stars se font arnaquer". Une manière d'ouvrir une discussion suite au sujet d'actualité concernant l'arnaque dont Lara Fabian a été victime récemment. C'est donc avec toute honnêteté que l'ancien présentateur de TF1 a pris la parole pour révéler ses problèmes financiers suite à une arnaque immobilière dont il a été victime il y a une quinzaine d'années.

"Ca m'a coûté une fortune"

TPMP est revenue sur l'arnaque dont la chanteuse Lara Fabian a été victime. Cette dernière a dû annuler son concert en Roumanie après avoir découvert que le manager de sa tournée internationale était en défaut de paiement. Elle avait posté une vidéo sur son compte Instagram afin de se justifier auprès de ses fans. C'est donc suite à ce sujet que Cyril Hanouna a demandé à ses chroniqueurs ce qu'ils en pensaient. C'est alors que Benjamin Castaldi n'a pas hésité à se confier sur une histoire personnelle qui lui a fait perdre beaucoup d'argent.

En 2003, le chroniqueur de TPMP s'était décidé à investir "une certaine somme d'argent" dans un immeuble en "bonne et due forme" pour faire une économie d'impôts".

Cependant, il s'est avéré, qu'au lieu de gagner de l'argent, cet investissement a tourné au vinaigre car, comme il le précise, il lui aurait "coûté une fortune".

Plus d'appartement mais des dettes sur le dos pour Benjamin Castaldi

Le fils de Jean-Pierre Castaldi ne donne pas plus de détails sur les failles de cet immeuble mais précise que "quinze ans après, l’immeuble ne vaut pas grand-chose." Il ajoute d'autant plus qu'il n'arrivait pas à le vendre avant de révéler que le bien immobilier avait été saisi.

Le chroniqueur avoue avoir dû prendre un crédit et est encore en plein procès, 15 ans après l'escroquerie. "Je n'ai plus rien, que des dettes", a-t-il conclu.

Mais si Benjamin Castaldi ne dit ne pas avoir eu un bon flair pour cette affaire, il semblerait qu'il n'est pas le seul à s'être fait avoir. Il révèle que des footballeurs ont aussi mis de l'argent dans ces immeubles à Tulle.

Il dénonce : "Je pense que ça va faire du bruit dans quelque temps. Mais on s'est fait escroquer, il y a une banque, y a un notaire véreux".

C'est la deuxième fois en une semaine que Benjamin Castaldi revient sur ses erreurs de jeunesse. Ce mardi 4 février, il était revenu sur ses débuts professionnels au côté de Cyril Hanouna. Il avait expliqué qu'il ne s'entendait pas avec Baba et qu'ils avaient même mis en place une guerre d'antenne, Hanouna faisant ses débuts de TPMP et Castaldi à la même heure, était sur NRJ12. Cette "guerre ouverte" comme l'a décrite le chroniqueur, s'est terminée au bout de trois semaines car il ne pouvait rivaliser avec Baba. Benjamin Castaldi avait cédé et rejoint C8.

L'ancienne star de TF1 a donc dû surmonter plusieurs challenges lors de ces dernières années.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!