Ce samedi 15 février, grâce à la chanson "Clandestino" de Manu Chao, on a vu un Pascal Obispo très ému dans l'émission The Voice. C'est très rare de voir le chanteur ainsi dévoilé et atteint par une interprétation. Mais là, avec la prestation et face au groupe 'Rafa Mia', le chanteur d'origine basque s'est rappelé son grand-père, qui a lui aussi fui sa terre natale pour venir s'installer en France. Avec 'Clandestino', le groupe Rafa Mia a fait retourner les fauteuils de Pascal Obispo et de Marc Lavoine.

'Clandestino' a fait retourner le fauteuil de Pascal Obispo dans The Voice

Samedi dernier, dans The Voice, en entendant la chanson de Manu Chao, 'Clandestino', Pascal Obispo s'est retourné pour faire face à un groupe peu commun, les 'Rafa Mia'. En effet, l'interprétation du groupe a touché et a immédiatement ému le chanteur. La prestation et l'émotion qu'a suscitées leur interprétation a atteint Pascal Obispo en plein coeur.

En effet, le groupe est composé d'un père de famille, Raphaël et de ses fils Adrian et Manu.

La famille a emporté le public de The Voice et les coachs dans un flot d'émotion avec "Clandestino". Munis de leurs guitares, les trois hommes ont su transporter le public dans l'univers de cette chanson culte. Aussi, Pascal Obispo et Marc Lavoine se sont retournés lorsqu'ils ont ressenti que la chanson avait une signification particulière pour les membres du groupe. A la fin de leur prestation et après les avis de son ami coach Pascal Obispo, Marc Lavoine a demandé le pourquoi du choix de la chanson.

Raphaël, le papa, a alors expliqué que cette chanson est l'histoire même de ce qu'a vécu sa famille, qui a fui le régime de Franco pour se réfugier et trouver asile en France. Mais aussi, le fait de pouvoir chanter en Espagnol est une occasion de rendre hommage à ses parents et à ses origines.

A partir de ce moment là, l'émotion est palpable dans le public et chez Pascal Obispo. Les larmes aux yeux, Pascal Obispo se souvient de son grand-père, Mariano Obispo, qui lui aussi a fui le régime de Franco.

Il raconte même que son grand-père est devenu vigneron et son père a vécu dans le Médoc comme bon nombre de basques. Marc Lavoine a alors rappelé l'importance de rendre hommage à tous ceux qui ont lutté pour la liberté et pour le bien-être de tous. Se rappeler de ce qu'a vécu sa famille a profondément ému Pascal Obispo qui n'a pas pu retenir quelques larmes. Malgré l'émotion et l'histoire commune, Rafa Mia a choisi Marc Lavoine.

'Clandestino', que raconte la chanson ?

Reprendre cette chanson dans The Voice est particulièrement symbolique pour les 'Rafa Mia'.

En effet, Manu Chao a lui aussi des origines espagnoles et sud-américaines de par son arrière-grand-mère. En effet cette dernière a fui la violence conjugale pour Cuba où elle donne naissance au grand-père de Manu Chao. Au-delà du succès commercial de ce titre, cette chanson évoque la dureté de la vie des clandestins partout dans le monde. En effet, les clandestins sont soumis à différentes pressions en quittant leur pays d'origine qui sont parfaitement relatées dans la chanson 'Clandestino'. Ceux qui vivent dans des pays d'accueil se remémorent cette chanson lorsqu'ils sont face à la violence et au rejet quotidien à cause de leur situation.

Ils sont considérés comme des "parasites". Manu Chao cite plusieurs nationalités qui vivent en quête de liberté depuis des générations. Les clandestins vivent dans une tourmente permanente pour obtenir leurs papiers et finalement pour pouvoir vivre en paix.

Ne manquez pas notre page Facebook!