Les audiences de TPMP People commencent à être de plus en plus inquiétantes pour la chaîne C8 et des bruits de couloirs circulent comme quoi l'émission ne sera pas reconduite pour la rentrée prochaine. Si les audiences de TPMP présentées par Cyril Hanouna cartonnent, la version "people" de Mathieu Delormeau ne séduit plus. Certains reprochent à Delormeau le concept même de cette version mais également les chroniqueurs autour de la table, bien moins charismatiques que ceux de la version classique.

En parlant de chroniqueurs, il y en a un qui a défrayé la chronique ces dernières heures. Il s'agit de Guillaume Frisquet. Le chroniqueur ne mâche pas ses mots pour critiquer la télé-réalité, qui est un genre que l'homme déteste. Ce vendredi 14 février, l'homme s'est permis de comparer Nabilla Benattia, la célèbre candidate de télé-réalité qui a fait un buzz monumental avec son "allo", de "dinde". Une comparaison qui a rendu fou de rage Matthieu Delormeau et qui a contraint le chroniqueur a présenté ses excuses en direct.

Explications.

Guillaume Frisquet provoque la polémique

Lors de la première partie de l'émission, les chroniqueurs de TPMP People ainsi que Mathieu Delormeau revenaient sur la polémique que Thomas Vergara, le mari de Nabilla. Ce dernier avait provoqué des débats en lui offrant un sac de luxe hors de prix composé exclusivement de peau de crocodiles. Les chroniqueurs, divisés, débattaient alors sur ce bad buzz.

Si Magali Berdah a pris la défense de la starlette de télé-réalité, ce n'est pas le cas de Guillaume Frisquet.

En effet, le chroniqueur de TPMP People explique: "Je n'en peux plus, toutes les semaines on parle de cette dinde." Cette remarque, qui a choqué et amusé les chroniqueurs autour de la table, a généré les applaudissements chaleureux du public. Mais cela a rendu fou de colère Matthieu Delormeau, qui a dû demander au principal intéressé de s'excuser.

Nous vous expliquons tout.

"Excuse-toi !"

Le présentateur de l'émission s'est aussitôt permis de recadrer assez sèchement le chroniqueur. Il indique alors: "C'est qui la dinde ? Nabilla ? Alors ça non, j'aime pas !", avant de l'inciter à présenter ses excuses publiques : "Excuse-toi, on ne parle jamais d'une femme en la traitant de dinde."

Guillaume Frisquet, qui ne voulait pas présenter ses excuses au départ, a préféré calmer le jeu en évitant de générer une polémique qui pourrait être préjudiciable pour Delormeau ainsi que pour le futur de TPMP People. Gêné, il présente ses excuses à demi-mots: "Ce n'est pas une dinde, c'est un coquelet."

Ne manquez pas notre page Facebook!