Pour fêter la Saint-Valentin à leur manière, une douzaine de Femen s'est rassemblée sur le Pont des Arts à Paris. Elles se sont enchaînées pour dénoncer les violences faites sur les Femmes justifiées par amour par les hommes. Les Femen acclament haut et fort que de nombreuses femmes sont violentées tous les jours et ne sont pas en sécurité à cause de l'amour. En allumant des fumigènes rouges au jour de la Saint-Valentin, elles exposent leurs bustes nus avec les dénonciations telles que : "On ne tue jamais par amour", "Pour le meilleur, pas pour le pire", "Je n'aime pas en mourir".

La naissance du mouvement FEMEN

Le mouvement Femen est né en Ukraine qui est un pays loin d'adhérer au féminisme. Le Femen est le premier mouvement activiste féministe qui a été entendu en Europe de l'Est moderne. Grâce à ce mouvement, dans plusieurs pays, des femmes se font actuellement appeler Femen. Elles s'ornent de couronnes de fleurs noires et sortent seins nus pour protester. Elles utilisent leur corps comme une arme contre le patriarcat. Inna Shevchenko dirige le mouvement des Femen. C'est une jeune militante de 22 ans qui a organisé des attaques de Femen dans le monde entier. Elle a fomenté une manifestation des plus scandaleuses en 2012 en coupant une croix catholique en bois de 8 mètres avec une tronçonneuse sur la place principale de Kiev, en Ukraine.

Après quoi, Inna Shevchenko a quitté l'Ukraine pour la France et a ouvert le premier centre de formation de Femen pour l'activisme féminin à Paris en septembre 2012.

La manifestation de la Saint-Valentin sur le Pont des Arts à Paris

Coiffée de leurs couronnes de fleurs noires, une dizaine de Femen se sont enchaînées le jour de la Saint-Valentin aux lampadaires du Pont des Arts à Paris.

Elles ont manifesté pour dénoncer les féminicides perpétrés au nom de "l’amour". Elles ont allumé des bombes fumigènes rouges pour marquer le coup. Elles ont marqué leurs bustes nus de divers slogans et ont crié haut et fort lors de la manifestation pour se faire entendre. Les activistes féministes ont brandi des pancartes inscrites de leurs dénonciations.

Durant la manifestation, elles ont sorti des ballons en coeur de couleur rouge et noire, des bouquets de roses rouges. Elles saisissent le jour de la Saint-Valentin pour démontrer la domination du patriarcat. Pour les Femen, les hommes se cachent et se justifient au nom de l'amour pour violer et commettre les féminicides. A travers cette manifestation, elles crient le désespoir de celles qui n'osent pas parler et qui se cachent par la peur.

Pour les Femens, ce jour de la Saint-Valentin est une occasion pour exciser ces sentiments qui mettent les femmes dans une situation d'insécurité et de danger.

Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!