Rappelez-vous, il y a quelques semaines, Kelly Vedovelli et Géraldine Maillet avaient échangé un baiser très sensuel sur le plateau de TPM. Si ce baiser avait conquis la toile, un autre baiser a fait une vive polémique : celui entre Gilles Verdez et Isabelle Morini-Bosc, également tous deux chroniqueurs de l'émission. Le lendemain de la diffusion de l'émission, nous avions appris que le journaliste sportif était en froid avec sa compagne, Fatou, qu'il avait demandé en fiançailles il y a déjà plusieurs années.

Et il semblerait que la situation amoureuse entre le journaliste sportif et la mannequin ne s'arrange pas. Le lendemain, Hanouna a souhaité revenir sur ce dérapage en direct et Gilles Verdez a annoncé que la situation ne s'arrangeait pas. Désespéré et la voix étranglée par l'émotion, le journaliste sportif n'a pas pu retenir ses larmes. Explications.

"Je ne sais pas où j'en suis aujourd'hui"

Si Isabelle Morini-Bosc n'a eu aucun de mal pour expliquer à son compagnon Alain que ce baiser en direct n'était pas quelque chose à prendre au sérieux et consistait simplement en un happening, ce ne fut visiblement pas le cas pour Gilles Verdez.

Interrogé par Hanouna, celui ci déclare, le lendemain de la diffusion de la séquence: "Elle m'a rappelé et j'ai décroché […] Et honnêtement je vais vous dire que je ne sais pas où j'en suis aujourd'hui."

Le chroniqueur, très anxieux, a ensuite rajouté, les yeux rouges de larmes et la voix étranglée par l'émotion: "Pas de bisous, j'ai dormi à coté. Pas loin." Si plusieurs chroniqueurs comme Kelly Vedovelli ont apporté leurs soutien inconditionnel envers Gilles Verdez, il semblerait que Fatou ne décolère pas et compte faire ramer Gilles Verdez pour quelques mois supplémentaires.

"Je lui ai écrit cinq fois"

Hanouna demande ensuite à Gilles Verdez où il en est avec sa relation avec la femme qui partage sa vie depuis plusieurs années. Si on espérait une réponse quand même assez positive, l'homme n'hésitant jamais à la complimenter, celui s'est montré plutôt froid et a expliqué : "Je lui ai écrit cinq fois" avant de poursuivre, en soulignant qu'il faisait des efforts pour ne pas trop harceler sa compagne au téléphone comme auparavant: "J'ai levé le pied, d'habitude je l'appelle cinquante fois par téléphone […] je voulais m'assurer qu'elle aille bien."

Si le journaliste sportif reste toujours amoureux fou de sa compagne, il est possible qu'il annonce en direct dans TPMP dans quelques jours sa séparation définitive avec Fatou.

À suivre donc.

Ne manquez pas notre page Facebook!