Depuis quelques jours, les mesures prises par les gouvernements, afin de lutter contre la propagation du Coronavirus, ont obligé plusieurs pays à fermer leurs frontières. Quelques heures avant cette annonce, Kim Glow profitait de son séjour en Tunisie après avoir subi une opération de chirurgie esthétique. La candidate de télé-réalité se vantait même d'avoir la piscine pour elle toute seule à cause des vacanciers qui ont déserté l'hôtel. Seulement voilà, en apprenant qu'elle risquait de rester bloquée en Tunisie, Kim Glow a paniqué et s'est effondrée en larmes sur Snapchat. Depuis, elle est la cible des critiques sur la Toile.

Kim qualifie la Tunisie de "dictature" et se fait des ennemis

Paniquée et en pleurs, Kim Glow a tenu des propos qui ont choqué bon nombre d'internautes le 16 mars dernier : "Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas d'avions militaires qui nous rapatrient ! C'est rigolo deux minutes, mais c'est pas notre pays ici ! C'est la dictature en fait !"

Si la jeune femme est devenue la risée des internautes en quelques heures, elle s'est également mis à dos un certain Mohamed Henni. Connu pour s'être filmé en train de casser des téléviseurs, le Youtubeur, qui comptabilise 1,52 millions d'abonnés, s'est exprimé et a violemment clashé Kim :

"Tu commandes Kim Kardashian sur Wish et tu reçois Kim Glow ! C'est Kimpembe, ils ont la même bouche ces enfants de botox. Elle pleure depuis ce matin... La Tunisie c'est une dictature ? Quand c'est pour se refaire le c*l ou les seins pour 10 euros vol compris, là c'est un super pays !"

Kim Glow menacée de mort à cause de ses propos

En entendant cela, Kim a tenté de se défendre et a clashé Mohamed Henni à son tour.

Mais la polémique grossit de jour et jour et elle ne semble plus supporter la situation. En effet, dans un échange en webcam avec Sam Zirah, la sulfureuse brune a récemment révélé qu'elle recevait des menaces. Et pour couronner le tout, Mohamed Henni s'acharne sur la jeune femme et continue de se moquer d'elle sur les réseaux sociaux.

Le Youtubeur reproche à Kim (et aux autres candidates de télé-réalité) de "pousser les jeunes filles à la dépression et aux complexes" à cause de leurs opérations de chirurgie esthétique.

Lassée des critiques, des insultes et même des menaces de mort, Kim qualifie ses détracteurs d’extrémistes. Ensuite, la jeune femme raconte une anecdote en Tunisie : "Il y avait une famille qui pleurait car elle ne pouvait pas rester un mois bloqué là-bas.

Et bien je leur ai donné tous les euros et tous les dinars que j'avais retiré ! Ils ont pu dormir à l'hôtel et manger." Mais d'un seul coup, Kim dérape et se moque de ses haters : "Vous, après le Corona vous reprendrez votre petite vie de m*rde à travailler pour un SMIC pour payer vos factures, alors que moi je peux me casser où je veux ! Ma vie elle est géniale."

Après ce tacle indélicat, les messages sont devenus plus menaçants. Alors aujourd'hui, Kim n'en peut plus, elle craque et se confie en larmes : "Franchement, je me rend compte que vous m'avez poussé à bout et à me faire dires des choses horribles que je ne pense pas. J'ai toujours été médiatisée, critiquée. Mais là, de recevoir des milliers de messages de mort et de haine ! C'est horrible, c'est de l'acharnement !"

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!