Les réseaux sociaux sont devenus depuis plusieurs années le moyen idéal pour communiquer entre les internautes, mais aussi pour les célébrités avec leur communauté. Alors que Facebook et Instagram étaient les deux applications les plus téléchargées dans le monde, Snapchat est devenu un sérieux concurrent depuis que les stars y partagent leur quotidien H24 en story. À ce jour, la plateforme est une référence dans le milieu des influenceurs. Toutefois, certains lanceurs d'alerte comme Aqababe, Babydriver, Nabil El Moudni ou encore Marc Blata voient leurs comptes supprimés régulièrement. Lassé de cette censure, Aqababe s'en est pris au PDG de Snapchat France, Emmanuel Durand, puis à Alice Samson, la personne chargée de faire appliquer la politique Snapchat à ses utilisateurs.

Mais Babydriver est allé plus loin hier en lançant une énorme bombe. L'influenceur a dévoilé un supposé document confidentiel : une liste noire des usagers dressée en interne. Et les noms évoqués sont surprenants !

Babydriver balance une supposée blacklist de Snapchat

Agacé de voir son compte "se faire sauter" toutes les 48 heures, le lanceur d'alerte a décidé d'employer les grands moyens. Babydriver a donc publié un fichier interne, qui proviendrait des bureaux de Snapchat France, intitulé "filtre de modération". Dans ce tableau, nous observons trois colonnes : une liste blanche, une liste noire et des mots-clés.

Dans la blacklist, nous retrouvons les pseudos "baby.driver93", "aqababe", mais également des mots-clés à filtrer comme "rebeu" ou "beur".

Une présumée censure qui a choqué les principaux concernés, ainsi que les internautes (si tant est que cette liste ne soit pas un fake). Outré, Babydriver a lancé le hashtag #SnapchatFranceRaciste, repris en masse sur Twitter.

Laurent, Aqababe, Anaïs et Astrid "déçus" de Snapchat

Après cette énorme bombe lancée par Babydriver, Aqababe a lui aussi décidé de dévoiler cette liste noire, car il n'y aura pas qu'une seule page au tableau.

En effet, le Snapchatteur déçu révèle une très longue liste de noms bloqués sur le réseau social au fantôme jaune. Révolté par cette présumée censure, Aqababe se réjouit que cette information (qui s'est avérée erronée selon Snapchat) soit révélée au grand jour : "Alice Samson est sur nos côtes et tout le monde commence à se réveiller !"

Et pour certains, cette liste aurait été dressée à la demande des agences qui travaillent étroitement avec Snapchat .

Une manière de mettre en avant leur business commun et évincer la concurrence. Et bizarrement, Wesley Nakache et ses candidats de télé-réalité y figurent. Rappelez-vous que la concurrente principale du gérant de We Events est Shauna Events. Alors, est-ce un coup de Magali Berdah ? "On a peut-être pas mis de billets sous la table ?", ironise Wesley, choqué de cette pratique.

En apprenant cela, certains candidats se sont indignés comme Astrid Nelsia qui a publié : "Donc moi je suis liste noire sur Snap ? Haha ils font trop rire, y'a des gens derrière qui nous aiment pas et qui payent bien, mais on sait qui c'est, vous en faites pas". Également, Laurent Correia s'est exprimé déçu : "Snapchat, vous vous laissez diriger par de mauvaises personnes qui manipulent les réseaux sociaux.

C'est pas carré ! On va aller que sur Instagram et Tik Tok ! On va tous se mettre ensemble"

Et pour conclure, c'est Anaïs Camizuli qui s'est indignée : "J'ai ma petite idée en tête... Je comprends pourquoi vous ne me trouviez pas mes stories. Je fais si peur que ça ?". Sachez que d'autres candidats gérés par l'agence We Events, comme Fidji Ruiz, Léana, Dita et Illan, figureraient également dans ce fichier et seraient donc potentiellement victimes de boycott sur Snapchat,

Mise à jour le jeudi 2 avril.

Ces informations viennent d'être réfutées par Snapchat qui a contacté Blasting News: “Toutes ces allégations sont mensongères. Snapchat est une plateforme ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination et nous sommes engagés à créer un produit qui reflète l’ensemble des cultures de nos utilisateurs, dans toute leur diversité.

Un groupe d’individus a délibérément partagé des informations erronées après la suppression de leurs comptes pour avoir publié du contenu qui contrevient à nos conditions d'utilisation. La confidentialité et la confiance de notre communauté sont essentielles - et nous nous engageons à veiller à ce que nos directives s'appliquent équitablement à tous les membres de notre communauté, y compris les Snap Stars et les Snapchatters avec une grande audience. Nous continuons à travailler ardemment afin d'assurer à nos utilisateurs un environnement sain et sécurisé. ”

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!