Le 17 juin dernier, des publications de l'ancien compte Instagram de Wesley Nakache ont été retrouvées. Dans ses commentaires, le gérant de We Events, une agence de marketing digitale qui encadre plus de 200 candidats de télé-réalité et influenceurs, a proféré des propos jugés "racistes" et "islamophobes" entre 2012 et 2014. Il n'en fallait pas moins pour faire éclater la polémique et mettre l'homme qui vient de perdre un bébé dans la tourmente. En effet, après avoir reçu le soutien des starlettes des réseaux sociaux suite à la fausse couche de son épouse, Wesley voit à présent ses clients quitter le navire un à un.

Blasting News revient sur le scandale.

Wesley s'excuse et quitte l'agence We Events

Il y a quelques jours, le compte Twitter @BackBoum a lancé une énorme bombe : "L’ancien compte Insta de Wesley de We Events retrouvé ! Bourré de propos racistes contre les musulmans, des vidéos se moquant des noirs, des commentaires insultant les arabes ! CHOQUÉ !"

En découvrant cela, le premier réflexe de Wesley a été de contester ces écrits qui visent musulmans, noirs même chrétiens, et crier au piratage de compte.

Mais l'agent s'est rapidement ravisé et a préféré jouer la carte de l’honnêteté dans une vidéo publiée sur Snapchat : "Je suis de confession juive d'origines algérienne et tunisienne et j'en suis très fier. Si j'ai pu offenser des gens, je m'en excuse. Si j'avais la main aujourd'hui sur ce compte je l'aurais supprimé. Instagram fait le nécessaire et je leur fais confiance. On peut tous dire ou faire des conneries quand on est jeune. Aujourd'hui, je prône l'égalité, les couleurs et la paix."

En voyant que ces propos ont pris une ampleur pharaonique sur les réseaux sociaux, Wesley Nakache a publié un communiqué dans lequel il annonce se mettre en retrait de We Events afin de ne pas nuire à l'agence et aux employés.

Choqués, de nombreux candidats de télé-réalité rompent leur contrat

Mais cela n'a pas suffit à apaiser la colère des internautes et des influenceurs qui travaillent avec lui, puisque bon nombre d'entre eux ont préféré de désolidariser de l'agence rachetée par l'animateur Arthur en 2019. Dans un premier temps, c'est Sarah Fraisou qui annoncé qu'elle quittait We Events : "Depuis plusieurs heures des propos à l'encontre de mes principes ont été tenus. Je vous écris afin de vous annoncer officiellement ma rupture de contrat avec l'agence We-Events."

S'en est suivi le même message pour son chéri Ahmed.

Sur la même ligne de conduite, c'est Anaïs Camizuli qui a également décidé de mettre fin à son contrat. Elle s'explique : "Je n'accepte pas, je ne cautionne les propos qui ont été tenus par Wesley que ce soit il y a 5 ans, 10 ans, 20 ans ou 30 ans. Mon mari est noir musulman et ma fille métisse, donc ça me touche. Même si ce n'était pas le cas, je n'aurais pas accepté. Je quitte l'agence We Events, car pour moi l'argent ça ne fait pas tout !"

Mais les stars de télé-réalité ne sont pas les seules à avoir rompu leur contrat puisque Maître Gims et sa femme Dem Dem, ainsi que de grandes influenceuses comme Anisssa, Doussa, Soukaina et Kenza de Two Sisters ont aussi stoppé leur collaboration avec l'agence.

Au contraire, les deux ex Fidji et Dylan actuellement en guerre ont préféré livrer un message de paix et de pardon. "Vous osez insulter quelqu'un de raciste pour des photos qu'il a mis à l'âge de 14 ans ? Vous ne trouvez rien à lui reprocher alors vous remontez dans son passé pour créer des polémiques ? A 14 ans j'étais pire que ça ! Vous l'étiez sans doute aussi. (...) Nous sommes tous humains avec des a priori et des points de vue différents", a publié l'ex-aventurier de Koh-Lanta. Quant à son ex-conjointe, elle se dit "être pour la paix" et souhaite prendre du temps avant de se prononcer.

La JLC Family prête à monter sa propre agence ?

Ce qui a étonné les fans de télé-réalité, c'est la prise de position des membres de la JLC Family.

Après avoir quitté Magali Berdah et son agence Shauna Events pour rejoindre Wesley fin août 2019, ils ont collaboré avec Wesley. Ensemble, ils ont mis en place d'importants partenariats comme le lancement de la gamme Nicky Cosmetics pour enfants. Alors, sont-ils prêts à quitter le navire et faire une croix sur leur business juteux ? Sans surprise, Jazz, Laurent et SisiK ont exprimé leur indignation par rapport aux propos de Wesley mais s'en remettent à Dieu et au pardon.

"Si on désolidarise, il n'y aura aucun impact, aucun changement. la meilleure des solutions serait que Wesley soit démis de ses fonctions. Ça va permettre à tout le monde de continuer à bosser avec les marques et de ne pas mettre tous ses employés à la rue. Il était très jeune, il est allé de l'avant et s'est excusé. Aujourd'hui, ce n'est pas le personnage que l'on connait", annonce SisiK et Jazz actuellement en guerre avec Alix et Nabilla qui, vous comprendrez, restent bien chez We Events.

Mais un autre rebondissement dans l'affaire est en train d'éclore sur Twitter. Le très bien renseigné compte @BackBoum vient de faire une révélation incroyable : "Jazz et Laurent vont ouvrir une agence avec Nade et Marc Blata. Wesley se fait virer et ils ouvrent une agence ? Voilà le vice, méfiez-vous de ceux qui vous entoure." En effet, dans ses dernières publications Snapchat, Laurent Correia a annoncé sur le ton de l'humour qu'il allait ouvrir la JLC Agency.

Est-il en train de préparer le terrain ? Et la JLC Family serait-elle à l'origine des publications de Wesley qui ont fuité sur la Toile pour le faire tomber ? Tout est possible dans ce milieu.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!