Les ballons à base de protoxyde d'azote sont très prisés en soirée. Utilisé à l'hôpital comme anesthésiant, ce gaz hilarant inhalé entraîne crises de fous rires, euphorie, distorsions visuelles et auditives et modification de la voix. Si la vente de protoxyde d’azote est légale en France, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit d’un produit inoffensif. Pourtant, bon nombre de candidats de télé-réalité s'affichent en train d'en "consommer" en boîte de nuit ou en soirée. C'est le cas de Sarah Fraisou, Eddy et plus souvent Maeva Ghennam. En effet, la star des Marseillais, qui ne cache pas son goût pour l’alcool et les sorties, se filme fréquemment sur Snapchat en train d'aspirer ces fameux ballons.

Pourtant, il y a quelques jours, la candidate de télé-réalité a fait une révélation incroyable : elle a été conduite en urgence à l'hôpital à cause des effets secondaires de cette pratique.

"On pensait qu'elle faisait un AVC !"

Le 27 juillet dernier, Maeva Ghennam s'est snappée allongée dans un lit avec la légende suivante : "Je me repose un peu". En effet, la starlette du petit écran vient de se faire une grosse frayeur ! Accompagnée de Magali Berdah, elle semble être très reconnaissante envers son agent. Et pour cause, la gérante de Shauna Events a conduit Maeva à l'hôpital après que cette dernière ait fait quelques excès durant une soirée. "Est-ce que tu peux dire aux gens de ne pas faire de ballons ?", demande Maeva à Magali.

"Maeva a fait des ballons et elle a fini à l'hôpital. C'est très mauvais, ça vous fait un problème à la tête. Je me suis retrouvée à l'accompagner dans un état à l'hôpital, j'ai eu la peur de ma vie ! Ça vous paralyse la tête. Maeva était toute bloquée du visage, on pensait qu'elle faisait un AVC !", poursuit l'agent des stars de télé-réalité.

Allongée, Maeva se décide enfin à expliquer sa mésaventure : "J'en faisais car ce n'est pas de la drogue, c'est légal en France. J'étais toute paralysée d'un côté du visage, j'ai eu trop peur. Il a fallu que je fasse ce malaise pour comprendre que c'était dangereux. Ne faites pas de ballons, certains sont morts à cause de cela. Même si c'est légal, c'est hyper dangereux"

Un produit psychoactif très prisé par les jeunes

Selon une étude réalisée en 2018, le protoxyde d'azote contenu dans les ballons serait le troisième produit psychoactif le plus consommé par les étudiants en France, juste après le cannabis et le Poppers.

Pourtant, les candidats de télé-réalité s'affichent en train d'en inhaler à chaque soirée. Si cette pratique semble répandue et inoffensive, ils ne savent peut être pas que si la dose est importante des effets secondaires comme la désorientation, des difficultés à faire certains mouvements, à parler ou une faiblesse musculaire peuvent apparaître. Aussi, le rythme cardiaque peut devenir plus irrégulier ou ralentir.

Quelle que soit la fréquence de l'usage, la prise de ce gaz entraîne des risques tels que des brûlures par le froid ou encore un manque d'oxygène pouvant entraîner la mort. C'est la raison pour laquelle, cette "drogue légale" est à éviter à tout prix. Après la mésaventure de Maeva Ghennam, espérons que ses jeunes abonnés comprendront le danger de ces ballons hilarants.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!