À 99 ans, le prince Philip ne s’est pourtant pas rapproché de son fils, le prince Charles, comme celui-ci l’aurait voulu. En effet, malgré les années et les évènements qui se sont passés au sein de la famille royale britannique, la situation entre ces deux personnes ne s’est pas améliorée.

Une relation imparfaite

Le père et le fils n’ont pas beaucoup de points communs. Selon les dires du prince Philip lui-même, le prince Charles serait selon lui trop romantique. Au contraire de lui qui est plutôt pragmatique. Le roi Philip et la reine Élisabeth 2 ne sont pas très démonstratifs côté affection. Ce qui a laissé un vide chez le prince Charles depuis son plus jeune âge.

Celui-ci aurait souhaité recevoir plus d’amour venant de ses parents.

Il a toujours essayé de se comporter différemment avec ses fils, surtout après le décès de leur mère Diana. La reconnaissance d’Harry envers son père en témoigne largement lorsqu’il rend hommage à celui-ci en 2017 pour le soutien qu’il leur a apporté pour la perte de leur mère. Encore et toujours, le prince Charles s’est toujours montré très affectueux envers ses fils.

La succession

Bien qu’il soit l’époux de la reine, le prince Philip n’est pas dans la course pour devenir roi d’Angleterre. En effet, suivant la tradition, la place reviendrait au fils de la reine et au fils de celui-ci par la suite.

Bien que le prince Charles soit son fils ainé, le prince Philip aurait aimé que ce ne soit pas le prince Charles qui soit le successeur au trône de l’Angleterre, selon les confidences de l'experte royale Ingrid Seward.

La princesse Anne

La princesse Anne est la fille du prince Philip et de la reine Élisabeth, la cadette et l’unique sœur du prince Charles. Sa succession au trône de l’Angleterre aurait été le rêve de son père. Le caractère de la princesse et son amour pour le sport font que son père la voit comme la personne idéale pour succéder à la reine Élisabeth 2.

Anne étant la quatorzième au rang de succession, le prince Philip ne peut que se résigner.

Ordre de succession au trône britannique

Les mariages et les naissances qui se sont produits au sein de la famille royale ont nettement modifié l’ordre de succession au trône britannique.

Voici les dix premiers sur la liste de succession :

  • Le prince Charles, prince de Galles ;
  • Le prince William, duc de Cambridge ;
  • Le prince George de Cambridge ;
  • La princesse Charlotte de Cambridge ;
  • Le prince Louis de Cambridge ;
  • Le prince Harry, duc de Sussex ;
  • Le fils du prince Harry ;
  • Le prince Andrew, duc de York ;
  • La princesse Beatrice d’York ;
  • La princesse Eugenie D’York.

La princesse Anne ne fait pas partie des dix premiers de la liste.

Cet ordre de succession peut s’élargir à tout moment, suite à une naissance ou à un décès.

Déjà arrière-grand-père, le duc d’Édimbourg n’est toujours pas convaincu que son fils ainé, le prince Charles puisse devenir un bon monarque pour les Britanniques.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!