Ce dimanche 10 janvier, un incident aurait éclaté à La Réunion entre plusieurs candidats des "Anges de la télé-réalité" et Joe Bédier, maire de Saint-André. D'après les toutes dernières informations, une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion par le procureur de Saint-Denis. En plus de cela, la production a décidé d'exclure les candidats concernés. Explications.

Une bagarre pour des photos

Une personne de l'émission est notamment passée de table en table pour dire aux personnes présentes, de ne pas prendre de photos ou de vidéos.

C'est notamment cela qui a mis le feu aux poudres. Le ton est ensuite très rapidement monté et finalement une bagarre a éclaté : "Ma femme s'est fait gifler et j'ai reçu des coups," a notamment déclaré le maire de Saint-André. Joe Bédier explique ensuite qu'il avait pris des coups et qu'il ne pensait pas pouvoir s'en sortir. Heureusement, des témoins auraient su calmer les candidats des Anges.

La police est ensuite arrivée sur les lieux et a déployé un important dispositif. Et dès son arrivée, la tension est encore montée d'un cran.

En effet, des personnes arrivant de l'extérieur ont pris le temps de monter dans l'hôtel et sont montées dans les étages où se trouvent les chambres des candidats de télé-réalité. Lors de l'arrestation des mises en cause, des curieux se sont rendus devant l'établissement. Avec des pancartes à la main, ils dénoncent ces violences inacceptables.

La production des Anges exclut les candidats concernés

Evidemment après cette altercation, la production des Anges "La Grosse Équipe", a annoncé qu'elle avait d'ores et déjà mis dehors les candidats concernés par l'événement. Selon les dernières nouvelles des médias, cela concernerait trois personnes, et l'ont sait que Ricardo, Nehuda et Pauline en font partie.

Autant dire que la suite du tournage n'est pas optimale et d'ailleurs de nombreuses personnes demandent l'annulation de l'émission tout simplement. C'est notamment le cas de Jean-Luc Mélenchon, qui a déclaré qu'après ce scandale, le tournage sur place devait être annulé définitivement.

Mais les internautes eux-aussi le demandent et on pouvait notamment lire des messages comme : "Si seulement ça pouvait mettre fin a tous ces programmes ou le QI moyens des candidats ne dépasse pas 50", "Stop Les Anges, c’est l’émission la plus inutile de vos programmes et voilà l’image que vous donnez avec ce genre de personnes qui osent frapper de pauvres gens à la réunion".

En plus de cela, une pétition a une mise en place pour demander l'annulation du tournage à la réunion avec près de 12 000 signatures. Affaire à suivre donc...