Publicité
Publicité
2

3 ouragans font actuellement rage dans l'Océan Atlantique, détruisant tout sur leur passage. En effet les cyclones Irma de force 5 (rappelons que 5 est l'indice de force le plus élevé pour ces géants tropicaux), José et Katia respectivement de force 3 et 1 progressent à une vitesse folle sur l'océan ayant fait des caraïbes une zone totalement dévastée par les vents.

Un bilan catastrophique

Irma est pour le moment la tempête la plus violente, ayant frappée de plein fouet les iles de Saint Martin [VIDEO] et Saint-Barthélémy, on ne compte plus les bateaux, voitures et habitations fracassés par la force des vents ainsi que des débris qu'il charrie.

Publicité

Routes inondées, réseaux de télécommunications détruits, l'information n'est plus que parcellaire à cet instant dans cette région du globe; on nous parle ici de "paysages apocalyptiques", l'eau potable manque à l'appel l'électricité est coupée et l'essence devient totalement introuvable. Si sur l'ile de Saint Barthélémy on ne déplore aucune perte humaine selon le bilan provisoire du premier ministre Edouard Philippe, ce n'est pas le cas de l'ile de Saint Martin, dont 95% de l'ile est détruite, faisant état de 4 morts. A lui seul, Irma a affecté près d'1,2 million de personnes et en a blessé une cinquantaine sur les deux iles dont deux gravement et une se trouvant maintenant en état d'urgence absolue. L'état de "catastrophe naturelle" a donc été de fait décrété ce qui indemnisera les victimes de cette tragédie.

Publicité

Des prévisions alarmantes

Mais tandis que l'ouragan José se rapproche des Antilles et devrait impacter Saint-Martin et Saint-Barthélémy pour un second désastre ( n'étant "sans commune mesure avec Irma" selon Météo France), et Katia du Mexique, Irma continue son parcours destructeur et, après avoir longé les cotes cubaines, le cyclone devrait pointer ce dimanche 10 septembre tout droit vers les cotes de Floride selon le National Hurricane Center (NHC) nous informant des diverses prévisions météo . Le gouverneur de Géorgie a d'ailleurs d'ores et déjà décrété l'évacuation des zones littorales afin de protéger les habitants de cette menace grandissante qui causera pour le directeur de l'Agence Américaine des Situations d'Urgence (FEMA) un évènement "Réellement destructeur", encore plus "dévastateur" que l'ouragan Harvey survenu à peine plus d'une semaine plus tôt et ayant causé plus de 70 milliards de dollars de dommage. On vous laisse donc imaginer ce que pourrait couter Irma aux #Etats-Unis... #2017 #Irmaouragan